Nouvelle-Orléans, évacuation des 239 000 habitants en cours

portail-environnement.com  le 31 août 2008, par Pierre Melquiot

Catastrophes naturelles

L’ouragan Gustav, la tempête du siècle va toucher les côtes des Etats-Unis. Le maire de la Nouvelle-Orléans a demandé à sa population de 239 000 habitants, samedi soir, d’évacuer la ville devant la menace que représente la « tempête du siècle », l’ouragan Gustav, qui a été déclassée en catégorie 3 avant un probable renforcement dans la soirée.

L’ouragan Gustav, qui a été qualifié par le maire (Ray Nagin) de la Nouvelle-Orléans en Louisiane, où les évacuations se poursuivent, de « tempête du siècle », a été rétrogradé en catégorie trois ce dimanche matin par le centre de surveillance des ouragans en Atlantique de Miami (US National Hurricane Center).

Le centre américain de veille cyclonique a déclaré que Gustav avait faibli au cours de son passage sur Cuba, les rafales de vent ayant diminuées à 205 km/h, mais « Gustav pourrait retrouver la catégorie de force quatre plus tard dans la journée ou ce soir ».

L’ordre d’évacuation publié samedi était le premier du genre à la Nouvelle-Orléans depuis le passage de l’ouragan Katrina qui avait dévasté cette ville historique du sud des Etats-Unis en août 2005. Les habitants peuvent rester chez eux et tenter de se protéger de des effets dévastateurs de l’ouragan qui devrait toucher la région lundi, mais « ce serait là la plus grande erreur que vous pourriez faire de toute votre vie, » Lire la suite

Les ouragans, phénomène récurrent

Les ouragans, phénomène récurrent, TF1, journal de 13h, 31 août 2008

Gustav est la 7e tempête tropicale de la saison. D’autres sont même en formation. Explications.

A voir a : http://videos.tf1.fr/video/news/0,,4061690,00-les-ouragans-phenomene-recurrent-.html

 

La Nouvelle-Orléans risque à nouveau d’être dévastée

Gustav sera “l’ouragan du siècle”, selon le maire de la Nouvelle-Orléans

Blog Américana, Le Monde, 31 août 2008

Gustav: accélération des ordres d’évacuation

Il est 23 heures 30 à La Nouvelle-Orléans et les ordres d’évacuation se succèdent.

Gustav vient de faire des dégâts à Cuba et il ne semble pas devoir perdre de sa force. Sa trajectoire prévue reste constante (arrivée lundi en milieu de journée vers Terrebonne/Houma, à l’Ouest de La Nouvelle-Orléans). Les météorologistes pensent qu’il sera toujours à ce moment de catégorie 4.

“Paroisse” (c’est la division administrative ici) par paroisse, les responsables déclarent des ordres d’évacuation. Le maire de La Nouvelle-Orléans, avec son catalogue de superlatifs et ses recommandations directes (”Bougez-vous le cul!”), reste une exception dans la rhétorique du jour.

Les présidents de paroisse, les shérifs ont l’air calmement abattu de gens qui voient la catastrophe arriver. Le ton se veut professionnel quand ils expliquent les risques, point par point, mais le stress est perceptible dans les voix. “Ma mission est d’assurer votre sécurité et la seule façon de l’assurer est que vous partiez”, dit le sherif de Terrebonne. Lire la suite