Organbidexka : Les ornithologues ne peuvent plus louer

Sud-Ouest, Marcel Bedaxagar, le 24 Février 2009

COMMISSION SYNDICALE. Les ornithologues ne peuvent plus louer

Organbidexka sera mis aux enchères

Cette année 2009 sera celle des enchères des postes et cabanes de chasse de la Commission syndicale du Pays de Soule. Quelques changements sont annoncés. « Nous ferons tout le même jour, cabanes et cols. Ce sera le dimanche 10 mai à la salle polyvalente de Tardets », annonce le syndic Pepela Mirande.

Mais la période de location reste de trois ans. « On étudiera toutefois la possibilité d’une reconduction tacite », indique l’élu. « Tout ce qui reste invendu pourra faire l’objet de propositions. Il n’y aura pas de dépôt d’enveloppe », précise-t-il également.

Quid des ornithologues ?

L’un des changements les plus notables sera la mise adjudication de tous les cols. Y compris Tharta, jusque-là bénéficiaire d’un régime particulier au profit des fédérations de chasseurs ou des communes. Et surtout Organbidexka, occupé depuis une trentaine d’années par l’association Organbidexka col libre pour l’observation des migrateurs.

« Nous avons rencontré les responsables. Ils n’ont pas renouvelé la convention. Ils souhaitent rester sur le site mais ils ne peuvent pas louer », annonce Pepela Mirande. « On le mettra donc aux enchères mais ce sera une grande perte pour nous parce que par le biais de conventions avec le ministère de l’Environnement, ils payaient 18 000 ? par an. On ne le louera pas à ce prix-là », craint-il.

Toutefois, ce nouvel état de fait ne devrait pas entraîner la disparition des ornithologues d’Iraty. « Nous essaierons de trouver une solution qui devrait satisfaire OCL », a annoncé le syndic lors de la Commission plénière qui se tenait samedi.

Selon nos sources, cette solution pourrait être l’installation des ornithologues plus en aval, dans un col tout aussi valable pour l’observation des oiseaux migrateurs. Affaire à suivre.

Les orientations budgétaires

La séance de samedi était également consacrée à la discussion des orientations budgétaires. Quatre secteurs d’investissement ont été retenus.

Pour le pastoralisme, Lire la suite