LGV : Manifestation à Nérac le samedi 6 mars 2010

Coordination vigilance LGV, communiqué, le 22 février 2010

Manifestation à Nérac le samedi 6 mars 2010

NON aux lignes LGV

OUI au TGV sur les lignes existantes

10h30 : Rendez-vous  devant la gare

11h00 : Manifestation

13h00 : Casse-croûte gascon et animations sous la halle

Après les manifestations de Bayonne (12 000 personnes), Langon (3 000) et Hendaye (15 000) la prochaine mobilisation contre les projets de Lignes Nouvelles à Grande Vitesse aura lieu à Nérac samedi 6 mars.

Car aujourd’hui c’est de toutes parts que les habitants du Sud-Ouest s’élèvent contre ce projet insensé.

La Coordination Vigilance LGV appelle à participer en nombre à cette manifestation.

Les habitants du Lot-et-Garonne Lire la suite

Nouveau front commun des opposants à la LGV : Grande manifestation samedi 23 janvier à Hendaye

sudouest.com, Pierre Sabathié, le 18 Janvier 2010

HENDAYE. Vingt collectifs et associations d’Europe opposés aux LGV se retrouvent samedi matin aux halles pour coordonner leurs actions. Avant la manifestation de l’après-midi

Nouveau front commun des opposants à la LGV

Après le succès de la manifestation du 17 octobre dernier à Bayonne (10 000 personnes), les opposants à la LGV se rassemblent à nouveau samedi à Hendaye. Cette fois, le rendez-vous est organisé par les collectifs et associations mobilisés contre la ligne nouvelle, le Cade (collectif d’associations de défense de l’environnement) en tête. Les élus, qui avaient défilé en tête de cortège à Bayonne, seront également associés et présents à ce deuxième mouvement organisé au Pays Basque.

Pour marquer une solidarité et des intérêts communs, les organisateurs ont invité une vingtaine de collectifs mobilisés contre ce projet, de la région (notamment Sud Gironde, Landes et Lot-et-Garonne), mais aussi de Bretagne, de Poitou-Charentes, du sud-est, et au-delà de nos frontières, avec la venue d’Italiens et bien sûr d’Espagnols.

Ainsi, samedi matin, dès 9 heures, les représentants de ces associations vont plancher aux halles d’Hendaye pour confronter leurs expériences, présenter leurs différentes méthodes de lutte, « afin d’être plus efficaces dans nos interventions à l’échelle nationale et européenne et d’analyser les différentes démarches juridiques », explique Victor Pachon, président du Cade.

Pays Basque espagnol

« Il faut une riposte forte et importante contre ce projet destructeur, et plus généralement contre cette accumulation (aéroport de Fontarabie, élargissement de l’autoroute, Pasajes) qui rend la vie impossible aux gens qui habitent dans ces zones », souligne Didier Rouget, d’Ustaritz.

« Le tracé choisi est prévu depuis vingt ans, j’ai une carte de 1998 où l’on voit que le fuseau n’a pas changé d’un iota. Les leurres n’ont pas fonctionné, et ne fonctionneront pas », constate Pontxo Tellier, d’Urrugne.

Ascain n’est plus touché par le passage de la LGV, mais son collectif « LGV ni Ascain ni ailleurs » réaffirme sa solidarité contre ce projet par la bouche de Fredika Irigoyen Da Veiga. Le syndicat LAB qui participe également à l’organisation de cette journée, insiste sur « l’endettement colossal qui sera demandé aux collectivités locales » alors que « l’infrastructure sera dans les mains d’un consortium privé car RFF n’a plus les moyens d’entretenir convenablement ce qui existe déjà », signale Géronimo Prieto.

Le Pays Basque espagnol sera également représenté par le biais de la coordination « AHT gelditu elkarlana » pour « mettre en évidence que les gouvernements espagnol et français supportent le même projet imposé à tous », précise Mikel Alvarez.

La grogne enfle dans la région

La réunion de travail du matin donnera lieu à l’élaboration d’une motion commune qui sera présentée à toutes les parties intéressées par ce dossier, élus compris. Ces derniers seront d’ailleurs invités à Lire la suite

NON aux LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne : Manifestation à LANGON le Samedi 28 Novembre à 10 heures

coordination-asso-vigilance-lgv.fr, communiqué, le 12 novembre 2009

NON aux LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne

Manifestation à LANGON

Samedi 28 Novembre à 10 heures

Départ devant la gare de Langon

Agir maintenant

Manifestation organisée par les élus et les associations opposées aux projets de lignes nouvelles LGV Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Toulouse

OUI à l’aménagement des voies existantes

NON aux nouvelles lignes LGV

15 000 000 000 € * pour détruire notre cadre de vie !

L’État, Réseau Ferré de France et certains grands élus veulent nous imposer le projet inutile et destructeur de deux nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse: Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne. 

Ne vous laissez pas leurrer par la publicité pour les LGV

Non, la grande vitesse ferroviaire n’est pas une solution écologique, elle consomme beaucoup trop d’énergie.

Non, la construction d’infrastructures nouvelles ne respecte ni la nature ni ceux qui y vivent.

Non, les LGV n’enlèveront pas les camions de nos routes.

Non, les contribuables d’Aquitaine n’ont pas à payer les chantiers inutiles qui vont saccager leur cadre de vie.

Une alternative existe : l’aménagement des voies existantes

Oui, l’amélioration progressive des voies existantes permettra d’accueillir le trafic pendant au moins un demi-siècle.

Oui, la modernisation des voies existantes répond à l’urgent besoin de ferroviaire de proximité.

Oui, le réseau existant Lire la suite

Manifestation contre la LGV samedi 17 octobre 2009 à 17 heures à Bayonne

Le Collectif des Associations de Défense de l’Environnement, les associations opposées aux voies nouvelles et le syndicat LAB, communiqué, octobre 2009

Une délégation du Sud-Gironde va participer à la manifestation de samedi à Bayonne contre les voies nouvelles et pour l’aménagement des voies existantes. N’hésitez pas à vous joindre à elle !

Une manifestation va également être organisée en Gironde, probablement en Novembre … qu’on se le dise !

Manifestation contre la LGV  samedi 17 octobre 2009 à 17 heures à Bayonne (départ de la salle Lauga, en direction de la sous-préfecture). Cette manifestation est organisée conjointement avec les élus opposés au projet (les 29 maires des trois communautés de communes)  et les associations opposées aux voies nouvelles. 

Les décisions de RFF ne sont pas encore prises. Il faut montrer notre mobilisation, au côté des élus qui appellent à manifester. Il faut maintenant franchir cette nouvelle étape, tous ensembles, afin de stopper le projet !

Ci-dessous le tract du CADE (Collectif des Associations de Défense de l’Environnement), des associations opposées aux voies nouvelles et du syndicat LAB 

NON à la LGV !

Oui à l’aménagement des voies existantes !

Depuis des années, l’Etat français et ses complices, les Grenet, Lamassoure, Rousset et autres veulent imposer leur projet de ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV). Ce projet démesuré et qui massacrera notre cadre de vie a pour principal objet de satisfaire les appétits financiers sans limites des grands groupes du BTP (Bâtiments et Travaux Publics) et du lobby ferroviaire.

Depuis 16 ans, les associations s’opposent à ces projets, disent et redisent que la voie ferrée existante est sous utilisée et que sa capacité est très importante. Depuis 16 ans, les soi-disant responsables ont tapé en touche, ont ricané, ont ignoré ces avertissements. 

Et puis, il y a eu, en 2006, à notre demande et choisis par la Commission du débat public, les bureaux d’étude suisses Prog Trans et SMA qui ont confirmé nos analyses sur les surestimations de Réseau Ferré de France (RFF) et sur la capacité de la voie actuelle à accepter le trafic même surestimé de RFF. Cette année, trois communautés de communes représentant 29 communes du Pays Basque ont demandé une contre-étude au cabinet suisse Citec dont la compétence et l’indépendance sont unanimement reconnues. Les conclusions de ce bureau d’étude sont sans appel. Les lignes existantes pourront Lire la suite

La Confédération Paysanne Aquitaine appelle à une manifestation à Bordeaux le lundi 31 août

Confédération paysanne Aquitaine, communiqué, le 27 août 2009

La Confédération Paysanne Aquitaine appelle à une manifestation à Bordeaux le lundi 31 août
La crise laitière qui sévit actuellement consécutive à la dérégulation que nous imposent les pouvoirs publics, touche aussi toutes les productions: le vin, le porc, le mouton, les fruits et légumes….
Nous demandons aux pouvoirs publics une politique de régulation, c’est à dire l’adaptation de l’offre à la demande européenne, afin de retrouver des prix rémunérateurs et une dignité dans notre travail.

Nous exigeons d’une part le maintien du système des quotas laitiers en Europe et d’autre part la réduction des volumes de 5% dans toute l’Europe, afin de mettre en cohérence la production et la consommation sur nos marchés. Une répartition des productions en faveur du maximum de producteurs et une maîtrise des volumes dans toutes les filières pour garantir les prix pour le paysan et la qualité des produits pour le consommateur.
Rassemblons-nous, de toute l’Aquitaine le lundi 31 août à 11h30, place Gambetta pour effectuer une distribution de lait, de verres de vin et de légumes afin de rencontrer et d’alerter les citoyens-consommateurs.

Nous irons ensuite devant la préfecture de région et nous ferons le bilan de la politique de la commission européenne et de Mme Fischer Boel qui sera entendue le lendemain, 1er septembre, par la commission agricole du parlement européen à Bruxelles. Nous donnerons à cette dernière des arguments pour son oral du lendemain !

Il faut que la commission agricole du parlement soit en mesure de convaincre la Commissaire à l’agriculture de revenir sur ses orientations libérales.

Tous les paysans sont concernés et tous ceux qui veulent que le monde rural continue à vivre. Nous en avons assez de nos ministres et commissaires européens dont la politique ne vise qu’à détruire de plus en plus de paysans.

Leur leitmotiv actuel : Lire la suite

11 juillet : Manifestation contre l’extension du port du Betey à Andernos

Surfrider Foundation Europe – Antenne Gironde et l’association « Le Betey, une plage boisée à préserver », Communiqué de Presse, le 18 juin 2009

NON A L’EXTENSION DU PORT DE PLAISANCE DU BETEY !

Manifestation contre l’extension du port du Betey à Andernos

Samedi 11 juillet 2009 à 14h00 sur la plage du Betey à Andernos

VENEZ NOMBREUX ET DIFFUSEZ  s’il vous plaît CETTE INFORMATION AUTOUR DE  VOUS  

L’antenne Gironde de Surfrider Foundation Europe, association de protection du patrimoine littoral européen, se mobilise Samedi 11 juillet 2009 avec l’association « Le Betey, une plage boisée à préserver » pour une manifestation contre l’extension du port de plaisance du Betey.

D’autres alternatives sont possibles !

L’antenne Gironde de Surfrider Foundation Europe a déjà organisé une action symbolique  en procédant à l’enterrement de la plage du Betey en septembre 2008. Cette action, relayée au JT régional et dans l’émission Thalassa de France 3, doit être poursuivie pour montrer que notre mobilisation est toujours intacte.

L’association « Le Betey, une plage boisée à préserver » fortement impliquée dans la lutte contre la disparition de cette plage boisée du fond du Bassin d’Arcachon témoigne aussi de la volonté des citoyens de conserver un site naturel exceptionnel.

Si vous aussi vous souhaitez que cette plage reste un site naturel et un lieu récréatif, rejoignez la manifestation !

VOIR ET SIGNEZ LA PETITION CONTRE L’EXTENSION DU PORT DU BETEY ANDERNOS EN LIGNE EN CLIQUANT ICI 

Contacts : Lire la suite

Jardins d’automne à Blaye avec la Valériane le 20 septembre

Sud-Ouest, le 17 septembre 2008, Michèle Méreau

JARDINS D’AUTOMNE. L’association La Valériane organise sa traditionnelle manifestation de jardinage dimanche, à la citadelle, avec son marché d’artisans bio

La citadelle prend racine Les amoureux des jardins ne manquent désormais jamais le troisième dimanche de septembre pour participer à Jardins d’automne, une manifestation organisée à la citadelle par l’association La Valériane pour préparer les plantations, venir chercher des conseils et se distraire. Cette année encore, les adhérents de La Valériane ont concocté avec passion un programme qui allie tradition et innovations.

De 10 heures à 18 heures, les Jardins d’automne se dérouleront cette année dans trois endroits de la citadelle : la rue du Couvent-des-Minimes, le jardin du couvent et le cloître du couvent. L’entrée est gratuite dans tous les lieux.

Artisans et artistes. Priorité aux plantes, arbres et arbustes : une vingtaine de pépiniéristes seront présents avec des arbres fruitiers (notamment anciens) avec des vivaces, des rosiers, des cactus, plantes méditerranéennes et tropicales, des orchidées…

Mais les Jardins d’automne, c’est aussi la découverte de produits sains et naturels pour le jardin (compost, arroseurs et goutte à goutte par exemple), ou encore l’alimentation. Ainsi, des artisans proposeront des produits bio, des confitures, du miel, du foie gras, des vins… D’autres stands seront consacrés aux poteries, aux vanneries…

Et La Valériane n’oublie pas que culture a un autre sens ! Une belle exposition de photographies, « Le Vin dans tous ses états » Lire la suite