AG de Vive la forêt : Mer et bois sous haute surveillance

sudouest.com, Céline Diai, le 23 Novembre 2009

VIVE LA FORÊT. L’association a tenu son assemblée générale, hier matin à Lacanau, en présence de 90 adhérents. Les débats ont été plus calmes que l’année dernière

Mer et bois sous haute surveillance

L’association de défense du massif forestier et du littoral girondin a fêté cette année ses 20 ans. « Le combat reste permanent », explique sa présidente, Dominique Gisson. « Nous avons toujours autant de difficultés à être intégrés aux projets des collectivités locales. » Dimanche, l’absence des maires de Lacanau, d’Hourtin et de Soulac-sur Mer a été particulièrement remarquée. Conséquence directe : les débats, qui ont suivi l’adoption du rapport moral et du budget, ont été beaucoup moins houleux que l’année passée. Voici les principaux points abordés, commune par commune.

1 Carcans : un permis de construire non gratta

L’association a déposé un recours gracieux « il y a une quinzaine de jours » contre le permis modificatif délivré à la SARL Océan Panoramic, par la mairie. « Le site est situé dans une zone du lac classée de Carcans-Hourtin. Une résidence de tourisme est en projet. Nous avons appris l’existence de ce permis que très récemment. »

2 Hourtin : mezza voce sur la création de port

Vive la forêt est préoccupée par la création d’un port de 330 anneaux sur plus de 3 hectares et demi par creusement et agrandissement du lac classé, près de l’ancien Centre de formation de la marine (CFM). Une enquête publique a déjà eu lieu et un avis favorable a été rendu. Dominique Gisson rappelle pourtant « qu’il y avait de nombreuses réserves au projet sur ce site classé. La décision reviendra au ministre de l’Environnement qui seul peut autoriser un tel projet sur un site classé. » La présidente a toutefois dressé un bon point au projet de réserve naturelle entre le lac et l’océan sur 2 000 hectares.

3 Les dossiers chauds de Lacanau

Les dossiers chauds sont nombreux. Vive la forêt s’inquiète de la construction d’une résidence de tourisme sur la plage du Moutchic. Le projet, porté par la société Inaphis, est présenté comme écologique. Le permis de construire a déjà été accordé, sans que l’association n’ait eu son mot à dire. Résultat, Vive la forêt a déposé un recours gracieux en mairie, demandant l’annulation de ce permis « modificatif ». « Aucun projet écologique ne peut être implanté sur un site sensible. »

Autre cheval de bataille, les deux projets immobiliers du Huga et Talaris, qui mettent en péril l’espace boisé et le littoral.

4 Au Porge : associée ou non au PLU ?

L’association regrette de ne pas être associée à l’élaboration du plan local d’urbanisme (PLU) de la commune. Le maire, Lire la suite

Prochaine réunion du collectif déchets 33 jeudi 2 avril

Collectif déchets Girondin, OJ réunion du 2 avril 2009, le 28 mars 2009

Message adressé aux 60 correspondants associatifs du collectif déchets Girondin, « Réduisons nos déchets en Gironde », associations pour la réduction des déchets ménagers et assimilés, le recyclage avec bilan écologique et social correct, la prévention et les traitements sans nuisances.

Bonjour à toutes et à tous,

La prochaine réunion de notre collectif CdG aura lieu

Jeudi  2 avril 2009 de 19h à 21h30 à Bordeaux

Maison de la Nature et de l’Environnement

3 rue de Tauzia (gare St Jean, tramway ligne C arrêt Tauzia)

Attention, horaire modifié, avancé à 19h. Apportez un sandwich…

Cordialement,

Philippe Mora, coordinateur.

Réunion du Collectif déchets Girondin (Collectif réduisons nos déchets en Gironde)  

Ordre du jour :

GIRONDE

Validation de notre notice technique (à nouveau en pièce jointe, après quelques corrections minimes) de recherche de sites CSDU (stockage) avec PTMB (tri mécanique avant stockage). Nous avions lancé une consultation des associations le 12 février par mail, concernant cette notice technique. Les associations qui n’ont pas encore validé ou critiqué ce document sont invitées à le faire en répondant à ce mail. Si nous disposons des réponses avant le 2 avril, nous gagnerions du temps pour le déroulement de notre réunion. Merci par avance.

Actions de vigilance afin que les projets de sites soient conformes à cette notice technique. Rencontre avec le président de la Commission Consultative déchets du Conseil Général, le 28 mars.

GIRONDE

Politiques de gestion écologique des déchets en Gironde ayant pour but de diminuer significativement les déchets à la source.

CENON

En 2004 il était question que l’incinérateur de Cenon ferme à dix ans d’échéance, c’est-à-dire en 2014. Un projet alors exprimé était de le remplacer par un méthaniseur, c’est-à-dire une installation davantage conforme au développement durable. Cependant il semble fort que la durée de vie de cet incinérateur va connaître une importante prolongation, les élus s’en remettant à la facilité apparente de cette solution.

GIRONDE

Halte incinération ! Les sirènes de l’incinération sifflant à nouveau afin de séduire nos élus, une information semble urgente à redonner sur ce mode de traitement déchets, qui est dangereux, qui incite au gaspillage des matières premières et s’oppose au développement durable, à la préservation de notre santé et de la planète, qui déresponsabilise et coûte très cher.

PAILLET (Entre-Deux-Mers)

Essai de pesée embarquée pour dix mois. Intérêt et limites de cette expérience menée par le Semoctom.

CARDAN

Action spectaculaire des mamies poubelles pour réclamer Lire la suite