Carbon-Blanc, 13 et 14 mars, la maison écologique

Sud-Ouest, NC, Vendredi 13 Mars 2009

CARBON-BLANC, MÉDIATHÈQUE. A l’heure où chacun s’interroge sur le futur de notre planète, que va devenir l’habitat de demain ?

Du Corbusier à la maison écologique

Depuis octobre 2008, la médiathèque décline le thème de la maison ; après un premier volet sur la décoration en décembre, elle attaque le second volet autour de la construction.

Adultes et enfants, sont invités à y participer. Rencontres d’auteurs, lectures, jeux de piste, les enfants des écoles continuent leur parcours cette semaine avec Betty Bone, auteur, illustratrice dont les derniers albums colorés et vivants racontent la ville ou décrivent l’intérieur d’une maison étrange et originale.

Elle leur proposera aujourd’hui, vendredi 13 mars, dès 9 heures, des ateliers collage et répondra à leurs questions, puis vers 17 heures à la médiathèque de Carbon-Blanc, elle dédicacera ses albums.

Au cinéma Favol

Par ailleurs, cette jeune femme a illustré un ouvrage sur Le Corbusier, architecte novateur s’il en est. Elle l’évoquera rapidement lors de la conférence-débat sur la maison de demain.

En effet le même jour, la médiathèque organise un débat pour les adultes à 19 heures au cinéma Favols : « La maison de demain sera-t-elle durable, écologique, passive ? ». Autant de questions auxquelles tenteront de répondre William Mazel spécialiste de l’éco-habitat au Centre régional d’écoénérgétique d’Aquitaine (Créaq) et François Bénezet de la société Arboga, entreprise de conseil en écoconstruction et vente de matériaux écologiques implantée à Camarsac depuis 20 ans.

On y parlera de cette nouvelle conception de l’habitat individuel qui implique la maîtrise de l’énergie via des toitures végétalisées, une ventilation double flux, une isolation bien pensée, des panneaux solaires, des matériaux innovants, un puits canadien… bref de la maison de demain, bioclimatique. On tentera aussi d’expliquer d’où vient le retard de la France Lire la suite

Blanquefort « Eau, énergie : c’est la chasse au gaspi »

Sud-Ouest, Laurie Bosdecher, le 21 Février 2009

BLANQUEFORT, MODES DE VIE. Des habitants planchent en atelier pour réduire la consommation d’eau et d’énergie dans leur maison. Pas si facile

Eau, énergie : c’est la chasse au gaspi

Développement durable par ci, économies d’énergie par là, comportement coresponsable encore par là. Comment concrétiser vraiment dans la vie de tous les jours ces nouvelles expressions matraquées à grand renfort de publicité dans toutes les sphères de la société ?

À Blanquefort, ville qui se met sur son 21 pour une année entière, les habitants sont invités à explorer plusieurs pistes possibles pour réduire leur consommation d’énergie et d’eau dans leur logement. Depuis novembre, plusieurs se réunissent une fois par mois en atelier pour trouver des mesures qui permettraient à chacun d’y parvenir sans trop de difficultés. À leurs côtés, plusieurs personnels de la mairie et le Creaq (centre régional d’écoénergétique d’Aquitaine) leur apportent un support technique. « Mais mettre en pratique des mesures est plus difficile », reconnaît Nathalie Duviella, du Creaq.

Un plan d’action pour juin

On ne baisse pas en effet son chauffage en se disant que si on a froid, on mettra une petite laine. « Chacun a des habitudes de vie, on ne les change pas si facilement », confie une habitante qui participe à l’atelier, Marie des Lys Floch. « Je crois qu’il faut savoir donner des opportunités aux habitants, leur mettre le pied à l’étrier », dit encore Joël Pradeau, lui aussi membre actif de l’atelier.

Il se dit par exemple perdu quand il doit choisir une ampoule à basse consommation d’énergie dans un magasin. « Quelle est la meilleure pour respecter l’environnement ? Va-t-elle bien éclairer ma maison ? Pourquoi y a-t-il des différences de prix ? », se demande-t-il.

Il a aussi fait la découverte des mousseurs, ces pommettes qui permettent de réduire le débit d’eau des robinets. « Le consommateur lambda est un peu perdu face à ces nouveaux produits. Fournir un guide serait une bonne initiative pour les inciter à faire le bon choix pour baisser leur consommation. »

L’atelier s’est donné jusqu’à fin juin pour mettre sur pied un plan d’action sur la commune. « Il faut aussi prendre en compte l’aspect social.

Quand ils changent leurs équipements électroménagers, les plus démunis prennent forcément ceux les moins chers qui sont aujourd’hui ceux qui consomment le plus d’électricité et donc au final, leur reviennent plus cher. Lire la suite

Université populaire de l’environnement Aquitaine 2009

MNE Bx Aquitaine, Pascal Bourgois, le 17 décembre 2008

Université populaire de l’environnement en préparation pour 2009

§   3 nouveaux cycles de « Cours tout public » :

– « L’homme et le risque » avec Michel Lesbats, une fois par mois de mars à juillet 2009 au Jardin botanique de Bordeaux.

– « Crise(s) et perspectives » qui ciblerait sur les crises écologique, climatique, énergétique… en travaillant sur les constats et les hypothèses de sortie.

– « Les précurseurs de l’écologie » Ellul, Charbonneau, Jonas, Moscovici, Passet, Guattari, Gorz, Illich, Castoriadis, Morin, Passet… ont développé dans les années 60/70 des analyses qui retrouvent une grande modernité. Nous tenterons de relire leurs travaux au travers de la nouvelle prise de conscience écologique de cette fin de décennie.

§   En projet, la réalisation mensuelle d’une Conférence-débat avec un « Grand témoin » :

– Réservez le jeudi 15 janvier 2009 à 18h00 à Bordeaux pour une Conférence-débat à l’IJBA (IUT de journalisme)sur le thème « Ecologie et journalisme d’investigation » avec Marie Monique Robin et en soirée à l’Utopia la diffusion du « Le monde selon Monsanto » suivi d’un débat.

– A confirmer pour février et mars Hervé Kempf, journaliste environnement au Monde, et Serge Latouche, économiste spécialiste de la décroissance.

§   En projet, tous les deux mois un « Forum » :

Nous envisageons de réaliser le premier sur le thème de « Déplacements intelligents – Mobilité de demain ». Il s’agirait à partir des expériences émergeantes d’auto-partage, site de co-voiturage, plan de déplacement d‘entreprise, accompagnement scolaire à pied ou à vélo, zone 30…, d’imaginer ce que sera la mobilité urbaine de demain.

§   En projet, des « Ateliers pratiques écolo » :

Il s’agirait de « cours » très pratico-pratique, valorisant les initiatives, ce qui se fait dans les familles, intégrant le côté féminin, permettant peut-être l’accueil des enfants… Les thèmes abordés pourraient être : les déplacements, le logement, la santé, les vacances, l’alimentation, le jardin/la biodiversité, les économies d’énergie, l’éco-construction…

§   En projet, le « Site Internet de référence sur la nature, l’environnement et l’écologie en Aquitaine » :

–    les activités de l’Université populaire (programme, accès aux vidéos, dossiers thématiques…)

–    l’actualité et les grands enjeux locaux, régionaux, nationaux, internationaux de l’environnement

–    le calendrier régional des manifestations, animations, rencontres, formations, salons… liés à l’environnement

–    un annuaire des associations environnementales d’Aquitaine et des autres acteurs régionaux de l’environnement

 Dans l’attente du Site, Lire la suite

L’éco-construction ? il faut en vouloir !

NaturaVox, le 10 septembre 2008, la green team d’Ecolo-Info

L’éco-construction ? il faut en vouloir !

L’éco-construction n’en n’est qu’à ses débuts en France, et en tant que particulier il est très difficile : 1) de s’informer clairement, 2) de trouver un archi réellement cohérent sur le sujet (avec une pensée globale), 3) de trouver des éco-matériaux – et qui plus est, locaux, et 4) de trouver des spécialistes pour réaliser la construction. Cette affirmation est volontairement forte, mais elle part d’un constat et d’un vécu personnel récents… que je retrouve aussi autour de moiOlivier a même décidé d’arrêter son projet d’éco-construction quand on lui a donné le devis répondant à ses exigences… 100% plus cher que son budget… forcément, ça calme !

Reprenons donc un peu les basiques…

1 – L’information

L’information sur l’écoconstruction ne manque pas, mais il faut savoir la trouver et passer du temps à la chercher…

Côté bouquins je n’ai pas de revue de livres à vous proposer, mais il en existe beaucoup, accessibles dans les magazines comme Castorama ou Leroy Merlin en principe. Ainsi que dans les boutiques écolos et certaines librairies, naturellement. En ligne, Alternastyle propose une belle sélection d’ouvrages, ainsi que l’association Oïkos.

Dans votre cheminement, si vous n’y connaissez rien, le site de l’ADEME est l’un des mieux pour saisir l’essentiel en peu de temps. Dans le genre très bien fait et très complet, il y a aussi le portail de l’habitat durable Voizo : il a ouvert il y a peu de temps et continue à s’améliorer – vous y trouverez des articles présentants clairement les différentes alternatives. Domsweb référence aussi depuis longtemps les solutions existant en termes de construction durable. Et Maison Eco n’est pas mal non plus !

Enfin, le mieux lorsque l’on envisage de construire et/ou de rénover consiste à aller se renseigner sur des foires expo ou des salons. A Bordeaux par exemple, lors de la foire internationale en mai dernier, tout un espace était consacré à l’habitat durable : le Creaq (Centre Régional d’éco-énergie Aquitaine) Lire la suite

Economisez l’énergie avec l’un des 15 Espaces Infos Energie

Le réseau Espace Info Energie en Aquitaine

L’ADEME a mis en place depuis 2001, en partenariat étroit avec les collectivités locales, un réseau d’information et de conseil de proximité sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Le réseau INFO ENERGIE en Aquitaine est constitué de 15 espaces et compte 18 conseillers. 

Dans ces espaces, chaque citoyen peut obtenir des informations objectives et gratuites sur la maîtrise de l’énergie et les énergies renouvelables : quels sont les gestes simples à effectuer ? Quel type d’équipement choisir ? Quelles sont les aides financières accordées ?

DORDOGNE

PNR PERIGORD LIMOUSIN Le bourg 24300 ABJAT SUR BANDIAT Tél : 05 53 60 34 65 Fax: 05 53 60 39 13 Mail : info@pnrl.com  Lire la suite