Hendaye Bidassoa Environnement : site fragile en danger

Sud-Ouest, Edith Anseme, 4 septembre 2008

ENVIRONNEMENT. Les vacances n’ont pas effacé les problèmes d’environnement. La pollution de la baie et l’aéroport de Fontarrabie sont toujours à l’ordre du jour

L’association Hendaye Bidassoa Environnement a accueilli lors de son assemblée générale le maire d’Hendaye, Jean-Baptiste Sallaberry, et de nombreuses personnes concernées par les questions qui menacent l’environnement d’Hendaye. Mmes Peyriga et Laguillon, présidente et vice-présidente de l’association, comme tous ses membres, organisent de nombreuses sorties mais se préoccupent particulièrement de la baie, notamment son envasement, sa pollution et sa fréquentation.

Envasement de la baie. Bernard Laville, directeur des services techniques, a présenté une étude alarmante. Un relevé bathymétrique et une analyse des sédiments ont démontré un envasement général de la baie et un comblement du chenal à plusieurs endroits, ce qui nécessiterait un dragage d’environ 500 000 m3. Les sédiments analysés présentent une légère pollution aux métaux lourds.

La baie a été draguée tous les ans jusque dans les années 90 : 40 000 m3 étaient retirés à chaque fois. Depuis l’arrêt de cette pratique, un risque d’inondation concerne la zone d’habitation des Joncaux, et la modification des berges et ensablement des vasières de Belcénia présentent un risque écologique. Ce problème a été soumis aux mairies d’Irun, de Fontarrabie et au gouvernement basque. Un avis des services de l’État pour lancer les enquêtes réglementaires, compte tenu du classement de la zone Natura 2000 de la baie, est attendu.

Préserver l’île aux Oiseaux. À marée basse, Lire la suite