Le dimanche 10/10/10 – Retrouvons-nous à ALTERNATIVA à Cap Sciences Bordeaux de 10h10 à 19h

Le dimanche 10/10/10   Retrouvez-nous à ALTERNATIVA à Cap Sciences de 10h10 à 19h       

AlternativA, c’est un temps de rencontres et de débats, un événement festif organisé à  Bordeaux par le Collectif Climat Gironde, à Bayonne  par l’association Bizi !, à Pau par le collectif CocliPau, le dimanche 10 octobre, journée d’action mondiale en faveur du climat.

AlternativA, c’est le lieu où les alternatives s’exposent, se créent… c’est un espace de transition écologique et sociale vers le monde de demain…

Les effets du changement climatique se précisent et pourtant, le Sommet de Cancun prévu en décembre s’engage, comme celui de Copenhague, dans une impasse.  

Notre système économique, social et démocratique est profondément en crise. Il remet en cause aujourd’hui les conditions mêmes de survie de l’espèce humaine sur notre planète. Mais envisager cette crise comme un possible levier de changement, reprendre du pouvoir sur notre avenir, c’est le défi que nous voulons relever.

Place à l’action locale et au penser global, place à l’inventivité, à l’imagination, au travail solidaire et au plaisir de faire ensemble !

Rendez-vous à Cap Sciences le dimanche 10/10/10 à partir de 10h10

Collectif Climat Gironde : http://collectifgirondecopenhague.eklablog.net   

Contacts : alain.blanc22@orange-ftgroup.com  et brigthomas@free.fr

Le 10/10/10 : ce qui vous attend !

Le matin accueil-café : 10h10 rencontre avec les associations présentes, ateliers-débats  sur les quais : déambulation avec la Batucada Zumbi Rei    

12h30 Apéro-repas avec la fanfare rock  La Collectore  (buvette et brasserie bio sur place)

L’après-midi  rencontre avec les associations, atelier-débats récréation musicale avec Éric Brocard projection du film « The Story of stuff »

17 h Débat « Travailler plus pour (se) détruire plus ? » avec la participation du philosophe et sociologue Daniel Cerezuelle.

18h30 Et après ?

En avant première : ciné-débat à l’Utopia

– jeudi 7 octobre 20h30 : » La finance, le développement durable et moi…   » avec  Thomas Lamarche (économiste)

– samedi 9 octobre 14h30 : » ça chauffe sur les Alpes  « avec Hervé LeTreut (climatologue, membre du GIEC)

URGENCE CLIMATIQUE, URGENCE SOCIALE !

Incendies en Russie, inondations en Chine, pénuries alimentaires… les catastrophes dues au changement climatique se multiplient sur la planète. Le changement climatique est une réalité, la cause en est largement humaine

Il amplifie une profonde crise économique et sociale qui touche d’abord les plus pauvres, du Nord comme du Sud. Un milliard d’êtres humains tentent de survivre avec moins d’un euro par jour, 20 % de la population mondiale consomme 86 % des ressources.

L’économie libérale mondialisée a échappé à notre contrôle. Elle s’alimente du pillage des ressources des pays du Sud et  de l’hyper consommation d’une fraction de la population des pays dits « développés ». Elle conduit  à une accumulation des richesses par une infime minorité au prix d’une destruction des liens sociaux, des solidarités et des cultures locales.

Elle est en train de remettre en cause les conditions mêmes de survie de l’espèce humaine sur notre planète.

Ce n’est pas d’une simple « conversion verte » de cette économie et de son relookage « développement durable » dont nous avons besoin. Ce ne sont pas seulement la science et les technologies, même « nouvelles », qui nous permettront de résoudre cette crise globale, mais une profonde mutation de notre relation à la nature et aux autres.

Ne nous en remettons pas à la clairvoyance de nos gouvernants ! Espérer que ceux  qui ont activement participé à la mise en place de ce système et qui en sont les principaux bénéficiaires vont le  réinventer relève de la naïveté…

En s’appuyant sur cette prise de conscience, il appartient à chacun d’entre nous de participer à la construction d’un nouveau modèle, réellement démocratique, écologique, social, solidaire, sobre et autonome. Un modèle où chaque être humain saura fixer des limites à sa consommation, privilégier l’être à l’avoir et permettre ainsi la satisfaction des besoins fondamentaux de chacun d’entre nous.

Mais soyons des utopistes pragmatiques !  Agissons maintenant, là et où nous le pouvons.

Ce modèle ici et là est en construction, les initiatives citoyennes se multiplient dans chaque quartier, de nombreux villages, en Aquitaine, en France et dans le monde entier. Ce sont les bases sur lesquelles nous devons nous appuyer pour le construire.

Faire  d’une faiblesse, une force, utiliser cette crise comme un levier de changement, c’est le défi que nous avons à relever.

 Place à l’action locale et au penser global, place à l’inventivité, à l’imagination, au travail et au plaisir de faire ensemble.

Rendez-vous à Cap Sciences le dimanche 10/10/10 à partir de 10h10

.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :