Copenhague et Réseau Action Climat : pour conclure et poursuivre…

eco-en-campagne.effraie.org, Maxime Combes, le 3 janvier 2010

Voici la sixième et dernière newsletter qui revient sur les dernières mobilisations et premières déclarations / perspectives pour la suite. En attente de la traduction de la déclaration de Climate Justice Now !, elle a été finalisée aujourd’hui. Ce sera le dernier envoi sur cette liste dont les archives resteront disponibles.

La version .pdf ci-jointe comprend quelques photos. Elle est accessible en ligne ici

N’hésitez pas à la diffuser. A très bientôt sans doute.

Maxime COMBES 0624512944

maxime.combes@gmail.com
http://eco-en-campagne.effraie.org
Newsletter 6 – pour conclure et poursuivre…en vous souhaitant une bonne année.

Copenhague s’est transformé en Flop-enhague. Un premier retour rapide s’impose.

Les mouvements sociaux pour la justice climatique mobilisés jusqu’au bout

Après l’immense succès de la manifestation du 12 décembre, les coalitions Climate Justice Action et Climate Justice Now ont organisé l’action Reclaim Power du 16 déc. L’excellente vidéo du Guardian revient sur les différentes initiatives, à l’intérieur comme à l’extérieur, et leurs objectifs. La vidéo de CNN montre bien que la violence était principalement le fait des forces de polices. Ces quelques photos donnent à voir comment l’action intérieure a bousculé le train-train des négociations et celles-ci la détermination de la manifestation extérieure se rapprochant du centre de conférence. Pour Attac France, les mouvements sociaux avaient montré la voie. Selon Hervé Kempf, les militants du mouvement de la justice climatique tirent un bilan positif de leur mobilisation. Idem pour Nathalie Péré-Marzano, déléguée générale du CRID : Une mobilisation réussie à Copenhague, des messages clairs aux négociateurs.

Rappel : 1800 personnes ont été arrêtées pour « rien », d’après Bastamag, et une pétition est en ligne pour la libération de tous les « prisonniers climatiques » (la majorité sont aujourd’hui libérés, mais quelques-un-e-s restent poursuivi-e-s). Le 16 et 17 décembre, deux actions et une manifestation (2000 personnes) ont été organisées pour dénoncer l’exclusion des ONG et mouvements sociaux du centre officiel des négociations et exiger la libération des prisonniers. Des rassemblements ont été organisés devant les ambassades danoises, notamment en Espagne, Etats-Unis, etc…

Communiqués post-Copenhague :

Depuis la fin du sommet de Copenhague, les déclarations critiques des organisations ou réseaux internationaux ne cessent de se multiplier. En voici quelques-unes.

Déclaration de Climate Justice Now !, signable par les organisations (pour plus d’infos sur le positionnement de CJN !, voir cette conférence de presse, pendant les négociations, le 14 déc, au sein du centre officiel)

Attac : Copenhague ou le fardeau légué par les riches

Amis de la Terre : Copenhague, un échec dramatique

Confédération paysanne : Copenhague : Du simulacre à l’escroquerie !

Réseau Action Climat : Copenhague, l’accord qui n’en était pas un.

Greenpeace : Après l’échec de Copenhague, la mobilisation doit continuer !

FSU : Le sommet de Copenhague sur le climat a abouti à un échec dramatique pour l’avenir de l’humanité

Solidaires : Copenhague, ou l’oubli de l’humanité

CGT : Copenhague : Le sommet ne doit pas sonner le glas de la lutte contre le changement climatique

Confédération Syndicale Internationale : Changement climatique : Mission inaccomplie à Copenhague

Autres premiers retours :

Trois premières leçons de Flop-enhague, par Maxime Combes

«On a assisté à un fiasco complet, c’est désespérant», interview de George Monbiot

Mieux vaut l’absence d’accord qu’un accord énonçant une catastrophe, par Naomi Klein

Pour voir plus loin, au-delà de Copenhague, et au-delà du CO2 :

Du côté de Bastamag, deux très bons papiers revenant sur la façon dont l’Europe et la Banque mondiale financent des projets favorisant le réchauffement climatique et de l’autre côté sur les vraies solutions face au réchauffement. Dans la même veine Nathalie Péré-Marzano se demande si la lutte contre les inégalités est (ré)soluble dans le climat. En raison du carbocentrisme des négociations, la finance carbone a été peu discutée alors que c’est un enjeu central. Pour George Monbiot, les négociations concernaient également « le genre de personnes que nous voulons être ». Le numéro de la revue Mouvements, un climat d’injustice, crise et inégalités écologiques, publié avant Copenhague, est plus que d’actualité.

A signaler :

Tout au long des négociations et édité en anglais tous les deux jours, le Climate Chronicle justice newspaper, proposait des articles pour décrypter ce qu’il y a derrière « les manchettes des médias », dont certains ont été traduits, publiés par Mouvements.info et déjà signalés dans cette newsletter.

Le collectif Urgence Climatique Justice Sociale prévoit déjà d’organiser une rencontre nationale le 6 fév pour discuter collectivement des suites à donner au mouvement pour la justice climatique. Plus d’infos à venir.

Retrouver de nombreux reportages photos et vidéos sur l’excellent site http://www.copenhague-a-vifs.org/ que nous remercions tout particulièrement pour nous avoir autorisé à reprendre certaines photos pour cette newsletter.  

Newsletter réalisée par Maxime Combes (maxime.combes@gmail.com), n’engageant aucune organisation, et dont cette version 6 est le dernier numéro.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :