Manifestation contre la LGV samedi 17 octobre 2009 à 17 heures à Bayonne

Le Collectif des Associations de Défense de l’Environnement, les associations opposées aux voies nouvelles et le syndicat LAB, communiqué, octobre 2009

Une délégation du Sud-Gironde va participer à la manifestation de samedi à Bayonne contre les voies nouvelles et pour l’aménagement des voies existantes. N’hésitez pas à vous joindre à elle !

Une manifestation va également être organisée en Gironde, probablement en Novembre … qu’on se le dise !

Manifestation contre la LGV  samedi 17 octobre 2009 à 17 heures à Bayonne (départ de la salle Lauga, en direction de la sous-préfecture). Cette manifestation est organisée conjointement avec les élus opposés au projet (les 29 maires des trois communautés de communes)  et les associations opposées aux voies nouvelles. 

Les décisions de RFF ne sont pas encore prises. Il faut montrer notre mobilisation, au côté des élus qui appellent à manifester. Il faut maintenant franchir cette nouvelle étape, tous ensembles, afin de stopper le projet !

Ci-dessous le tract du CADE (Collectif des Associations de Défense de l’Environnement), des associations opposées aux voies nouvelles et du syndicat LAB 

NON à la LGV !

Oui à l’aménagement des voies existantes !

Depuis des années, l’Etat français et ses complices, les Grenet, Lamassoure, Rousset et autres veulent imposer leur projet de ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV). Ce projet démesuré et qui massacrera notre cadre de vie a pour principal objet de satisfaire les appétits financiers sans limites des grands groupes du BTP (Bâtiments et Travaux Publics) et du lobby ferroviaire.

Depuis 16 ans, les associations s’opposent à ces projets, disent et redisent que la voie ferrée existante est sous utilisée et que sa capacité est très importante. Depuis 16 ans, les soi-disant responsables ont tapé en touche, ont ricané, ont ignoré ces avertissements. 

Et puis, il y a eu, en 2006, à notre demande et choisis par la Commission du débat public, les bureaux d’étude suisses Prog Trans et SMA qui ont confirmé nos analyses sur les surestimations de Réseau Ferré de France (RFF) et sur la capacité de la voie actuelle à accepter le trafic même surestimé de RFF. Cette année, trois communautés de communes représentant 29 communes du Pays Basque ont demandé une contre-étude au cabinet suisse Citec dont la compétence et l’indépendance sont unanimement reconnues. Les conclusions de ce bureau d’étude sont sans appel. Les lignes existantes pourront largement accueillir le projet RFF qui ne l’oublions pas est largement surestimé, voire presque le double et cela pendant au moins un demi siècle, même sans tenir compte de la crise du fret…

Contre l’avis des populations, les Pro-LGV veulent passer en force.

Pourtant comme pour la première étude, l’Etat, RFF et le Conseil Régional d’Aquitaine persistent et veulent passer en force pour imposer leur voie nouvelle qui détruirait sur son passage 9 hectares au km en moyenne. Pour tromper les populations, ils multiplient les fausses promesses et les projets les plus fous qui changent toutes les semaines passant à l’Ouest, puis à l’Est, au Centre sous la Rhune sur l’Adour, avec tunnels, viaducs et autres aménagements gigantesques… qui ne correspondent pas aux besoins de la population. Sur le plan financier, ils assuraient que tout était bouclé, mais, en réalité, ils ont d’importantes difficultés qu’ils veulent reporter sur les collectivités locales. En fait, qui paiera ? La population.

L’Etat, RFF et le Conseil Régional continuent également à ignorer l’opposition résolue des populations alors que des dizaines de réunions de protestation ont eu lieu dans les villages. Cinq référendums organisés dans les communes d’Ustaritz, Mouguerre, Villefranque, St Pierre d’Irube et Lahonce, avec un participation proche des scrutins municipaux et européens, ont donné une écrasante majorité (plus de 90% de moyenne) contre la voie nouvelle. En mars 2010, il y aura d’autres referendums dans d’autres communes.

Manifestons !

Aujourd’hui, puisque nous avons raison techniquement et économiquement, puisque c’est la volonté profonde des populations, il nous faut donc porter dans la rue nos revendications.

C’est pourquoi, nous appelons la population à participer très largement à la manifestation du 17 octobre contre les voies nouvelles à 17h rond point Lauga à Bayonne.

C’est là, citoyens, associations et élus ensemble que nous devons exprimer massivement nos aspirations :

Une seule solution : l’aménagement des voies existantes et la protection des riverains !

www.voiesnouvellestgv.webou.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :