Cantau : Le Centre de ressources technologiques spécialisé dans la construction durable Nobatek dans ses murs

sudouest.com, Philippe Hemmert, le 24 Juillet 2009

Nobatek dans ses murs

ENVIRONNEMENT. Le Centre de ressources technologiques spécialisé dans la construction durable vient d’investir son nouveau siège à proximité de Cantau

Ce devait être un bâtiment exemplaire et d’évidence, il l’est. Le nouveau siège de Nobatek, à l’arrière de Montaury et près de Cantau, est à l’image de la vocation de ce centre de ressources technologiques dédié, à la construction durable.

La quinzaine d’ingénieurs, actuellement opérationnels chez Nobatek, étaient jusque-là hébergés dans une petite bâtisse vétuste, voisine de Bernain. Ils viennent d’emménager dans un immeuble qui rompt avec les habitudes.

D’emblée, la grande verrière qui fait office de paroi sur le côté sud de l’immeuble frappe le regard. Elle est destinée à emmagasiner de la chaleur en saison froide, de manière à limiter les besoins en chauffage du bâtiment.

Se présentant sous la forme d’un cube compact, l’intérieur est un vaste milieu ouvert, très peu cloisonné, de manière, là aussi, à éviter la déperdition d’énergie. Les trois niveaux sont séparés par des dalles de béton volontairement apparent, car le matériau laissé brut conserve de la sorte une forte inertie thermique.

Innover est, on l’aura compris, le maître mot des lieux. On retrouve ce souci dans l’isolation du bâtiment, réalisée de l’extérieur. C’est en effet sur l’enveloppe externe des murs qu’a été posée la laine de verre. Celle-ci est ensuite recouverte d’un bardage en pin des Landes. Cette façade en bois attire d’emblée le regard et confère un aspect résolument moderne à l’ensemble.

« La conception du bâtiment traduit une nouvelle philosophie de vie », se réjouit Caroline Coste, ingénieur en charge du projet de construction de ce nouveau siège social. « Elle ne s’exprime pas au travers des matériaux, qui restent relativement classiques, mais par la recherche de nouveaux procédés et de nouvelles technologies. »

Économe en énergie

Nobatek mène, on le sait, de multiples projets, à l’échelle régionale, dans le domaine de l’aménagement durable. Il coulait donc de source que ses propres locaux soient remarquables en termes de qualité environnementale.

On retrouve cet objectif dans une multitude de parti pris innovants, loin de constituer des coquetteries. Ainsi le mobilier lui-même est-il entièrement réalisé en pin des Landes, tandis que les boiseries des passerelles et les escaliers sont en chêne. Du local et non de l’exotique.

Dans les espaces de travail, des faux plafonds acoustiques de petite taille, détachés des dalles de béton, ont pour effet d’absorber le bruit. Quant au toit du bâtiment, il abrite une terrasse végétalisée, qui a pour objet de retenir l’eau de pluie et de réguler l’hygrométrie intérieure.

« Ce bâtiment est le reflet de ce que nous sommes, il se veut exemplaire, eu égard aux économies d’énergie », souligne Jacques Tortos, le directeur de Nobatek, en signalant que l’organisme visait une double certification avec ce nouveau bâtiment. Celle du label basse consommation et celle de la haute qualité environnementale (HQE).

Deux audits ont déjà eu lieu pour cette dernière norme, le troisième est programmé en septembre. Si tout se passe bien, Nobatek aura quelques belles longueurs d’avance dans la région. Il n’existe en effet qu’un seul bâtiment certifié HQE en Aquitaine à ce jour, le lycée de Blanquefort.

Nobatek fusionne avec Ecocampus

Depuis le 1er juillet, Nobatek a absorbé une structure similaire à la sienne : Ecocampus à Talence (33). Il s’agit d’une cellule de transfert technologique intégrée jusque-là à l’ENSAM (école des Arts et Métiers) de l’université de Bordeaux 1.

Ecocampus a pour mission d’accompagner les entreprises et les collectivités dans leur démarche de maîtrise de l’énergie. Fort d’une dizaine d’ingénieurs, ce laboratoire intervient, comme Nobatek, dans les projets de recherche et d’expérimentation, sur des bâtiments à haute performance.

La fusion entre ces deux entités aboutit à la création d’un important pôle régional dans le domaine de la construction et l’aménagement durables. Cette plate-forme prend le nom de CRT Nobatek et garde son siège social à Anglet. Elle est présentée comme une réponse opérationnelle aux exigences du Grenelle de l’environnement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :