Correns : un bien bio village provencal…

mescoursespourlaplanete.com, NC, le13 juillet 2009

Correns : un bien bio village provencal…

Avec les chaleurs estivales, les escapades nature en Provence se multiplient – c’est l’occasion de découvrir, ou de redécouvrir, le premier village bio de France, Correns, une commune de 800 habitants au cœur de la  »Provence Verte », à 15 km de Brignoles, dans le Var. Comment tout cela a-t-il commencé ? En 1997, la culture ancestrale de la vigne sur des parcelles de petite taille, avec une production atypique de vin blanc en territoire Côtes de Provence, avait tendance à s’essouffler. Le risque était que Correns abandonne son activité économique principale (la viticulture) et donc ses terres agricoles pour devenir un village-dortoir déserté par les jeunes et prisé des promoteurs immobiliers. Il fallait trouver un moyen d’accroître la valeur de la production locale et la conversion à l’Agriculture Biologique, adaptée aux petites surfaces, apparut comme une évidence au Maire, lui-même vigneron et ingénieur agronome, alors que l’Etat venait de mettre en place des mesures incitatives à la conversion vers l’agriculture biologique. Aujourd’hui, 95% des terres du village, soit près de 250 hectares, sont cultivées selon les normes de l’Agriculture Biologique : au total, cela concerne 80 agriculteurs dont une cave coopérative, trois domaines viticoles, deux éleveuses de volailles et productrices d’ œufs, un apiculteur, un éleveur de chèvre installé par la commune dont le troupeau permet une bonne gestion de la forêt (dont le risque incendie) et la fabrication de fromages de chèvre, un céréalier, deux maraîchers, un spécialiste des plantes à parfum aromatiques et médicinales. Sur sa lancée, la commune a pris des engagements importants sur l’éco-construction et la Haute Qualité Environnementale (la Mairie a été réhabilitée selon cette démarche, et propose des conseils gratuits lors des demandes de permis de construire des habitants), les cantines bio (un repas bio est servi chaque semaine à la cantine scolaire et le village organise chaque année depuis 2000, le troisième week-end d’août, la Fête de la Bio et du Naturel) et les énergies renouvelables (le chauffage urbain est assuré par une chaudière « bois-énergie » à partir de plaquettes forestières). Plus de dix ans après, l’aventure est un succès : les jeunes sont restés au village, les commerces prospèrent, La Poste est toujours là ainsi que l’école maternelle-primaire (signe de la présence de nombreuses familles), tandis que les gîtes et chambres d’hôtes se sont multipliés (160 lits d’hébergement) pour héberger les touristes attirés par l’étiquette « verte ».

Récompensé plusieurs fois officiellement pour cette politique, le village l’a également été l’an dernier par les bio-people Brad Pitt et Angelina Jolie qui ont choisi d’y installer leur tribu, dans le domaine de Miraval, une superbe bâtisse du XVIIe siècle entre forêts, vignes et garrigues.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :