Dimanche 28 juin à Nérigean – Crises climatique, écologique, énergétique… quel rôle pour les associations environnementales ?

MNE Bordeaux-Aquitaine, Communiqué, le 24 juin 2009

UNIVERSITE POPULAIRE DE L’ENVIRONNEMENT – L’Université nomade d’Aquitaine

« Conférence-débat » – Crises climatique, écologique, énergétique… quel rôle pour les associations environnementales ?

Le dimanche 28 juin à 15h00

Avec des représentants de la Maison de la nature et de l’environnement Bordeaux-Aquitaine

Château Fourton La Garenne à Nérigean (direction Bergerac à 20 mn de la rocade)

Ouvert à tous – Entrée libre et gratuite

Si vous souhaitez proposer un co-voiturage ou êtes demandeur d’un co-voiturage, merci de le signaler par mail

Organisation : Maison de la nature et de l’environnement (MNE) Bordeaux-Aquitaine https://mneaquitaine.wordpress.com/, en partenariat avec la famille Richard – Château Fourton le Garenne – Renseignements mnebxaquitaine@aol.com

Ce débat se déroulera dans le cadre du « Marché paysan » organisé par le Château Fourton La Garenne, vignoble en agriculture biologique à Nérigean (20 mn de la rocade)

1. L’appel pour la Conférence de Copenhague

« Au mois de décembre de cette année se tiendra à Copenhague le Sommet de l’ONU sur le climat. Confrontés au péril climatique, les dirigeants du monde entier devront parvenir à surmonter leurs divergences d’intérêts de court terme pour se rassembler autour d’un projet politique mondial fondé sur un constat scientifique objectif et ainsi donner une suite au protocole de Kyoto qui soit à la hauteur des enjeux que nous allons devoir tous ensemble affronter dans les décennies à venir. Le résultat de cette conférence dessinera l’avenir climatique de l’humanité. Or comme le rappelait il y a un an le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon, « nous sommes au bord d’une catastrophe si nous n’agissons pas ».

Le réchauffement du système climatique est sans équivoque. L’activité humaine en est la cause. Ses impacts se font déjà ressentir en différents points du globe, notamment par la multiplication des catastrophes climatiques. Si nous n’agissons pas maintenant, ils seront sans aucun doute encore plus dévastateurs. C’est le constat sans appel de 2 500 scientifiques du monde entier qui ont reçu collectivement le Prix Nobel de la Paix en 2007 pour leurs travaux sur le phénomène des changements climatiques. Depuis, de nouveaux éléments scientifiques montrent, chaque jour, que le climat se dérègle au-delà des prévisions les plus pessimistes, avec des conséquences bien plus précoces que prévues et d’ores et déjà visibles. »

Ce texte est le début de « l’appel pour une conférence de Copenhague », pétition lancée par une dizaine d’associations :  WWF-France, Greenpeace France, Action contre la Faim, Care France, FIDH, Fondation Nicolas Hulot, Les amis de la terre, Médecins du Monde, Oxfam France Agir Ici, Réseau Action Climat, Secours Catholique https://mneaquitaine.wordpress.com/2009/06/09/lultimatum-climatique-lappel-pour-la-conference-de-copenhague/

Si l’on s’intéresse aux travaux des experts du climat, de l’écologie, de l’énergie… nous aurions 5 ans pour changer radicalement notre modèle socio-économique et notre mode de vie. C’est la condition à remplir si nous voulons laisser une chance raisonnable à l’espèce humaine de finir le siècle avec une qualité de vie acceptable. Ce ne sont pas d’hypothétiques générations futures qui sont concernées mais les moins de 30 ans, nos enfants et petits enfants.

2. Changer radicalement notre mode de vie : qui peut agir ?

Une fois que l’on a posé le constat de la nécessité et de l’urgence du changement :

– le citoyen répond « je ne peux rien faire ou si peut, c’est à l’Etat et aux entreprises d’agir »

– l’élu « je ne peux intervenir qu’à la marge, les citoyens ne veulent pas voir baisser leur pouvoir d’achat, ils ne veulent pas payer plus d’impôts»

– l’entreprise « je ne peux rien faire, les consommateurs veulent du bon marché, ils ne veulent pas payer le prix de la qualité écologique et sociale… »

– l’économiste « la consommation doit repartir, la croissance économique fournit du travail, si nous arrêtons ce mode de consommation la machine s’effondre, c’est le chômage généralisé »

– l’écologiste « une croissance infinie dans un monde fini est matériellement impossible.  L’hyper consommation détruit les ressources naturelles, pollue, dégrade la santé, fait exploser la concentration de CO², détruit les solidarités, c’est un suicide collectif »

Est-ce que les entreprises et les élus ne seraient pas enfermés dans des systèmes « courts-termistes » avec une capacité de projection de 3 semaines à 3 ans qui les empêcheraient d’intégrer des enjeux climatiques, écologiques et énergétiques de moyens et longs termes ?

Dans un système démocratique, peut-on changer radicalement de mode de vie si au moins 51 % des électeurs ne sont pas convaincus ?

Les 500 associations environnementales d’Aquitaine qui ont parmi leurs adhérents 2 à 3 % des Aquitains (60 à 80 000 personnes), peuvent-elles jouer un rôle dans la mobilisation contre ces crises ?

3. L’Université populaire de l’environnement

On va tenter de répondre aux questions à partir de l’exemple de la MNE Bordeaux-Aquitaine, qui regroupe 22 associations et une SCIC, et a développé une Université populaire de l’environnement et des actions : Université nomade d’Aquitaine et blog.

L’Université nomade a mobilisé une quarantaine d’intervenants dont beaucoup d’universitaires et assuré une quarantaine d’actions qui ont rassemblé plus de 1 000 participants et environ 3 000 auditeurs :

Trois cours à Sciences-Po Pessac, en partenariat avec l’association étudiante Echo’logik [200 participants cumulés]

« La nature mise à prix », par Julien Milanési, Docteur en économie

« La place nouvelle de la nature dans la ville », par Dominique Prost, Enseignant-chercheur en géographie

« La naissance de la question environnementale », par Simon Charbonneau, Enseignant-chercheur en droit

Une conférence-débat à l’IJBA (Institut de journalisme de Bordeaux) [150 participants] avec Marie Monique Robin, journaliste, cinéaste et écrivain sur le thème de « Ecologie et journalisme d’investigation » en partenariat avec Greenpeace Bordeaux

Une diffusion du documentaire au cinéma l’Utopia de Bordeaux [180 participants] « Le Monde selon Monsanto » suivi d’un débat avec Marie Monique Robin,

Deux ateliers pratiques écolo au Jardin botanique de Bordeaux [55 participants] sur le thème « Ecologie et numérique » avec Michel Lesbats, enseignant chercheur en biologie, et Anne-Sophie Novel, doctorante en économie politique

Une conférence-débat au cinéma le Festival à Bègles [80 participants] en partenariat avec la municipalité sur le thème « L’homme a-t-il perdu le lien avec la nature ? » avec 4 universitaires : Dominique Prost, Enseignante-chercheuse en géographie, Martine Alcorta, enseignante-chercheuse en psychologie, Charlie Grandjeat, enseignant-chercheur en littérature nord-américaine et Catherine Thomas, enseignante-chercheuse en océanographie

Trois conférences-débats à Cap-Sciences Bordeaux « Changements climatiques et énergie » [80 participants]

« Le changement climatique : pas plus de 2° C », par Jean-Yves Rossignol, Ingénieur-consultant

« Les énergies : une division par 4 d’ici 2050 », par Gilles Drogou des Amis de la terre

« Crise climatique et énergétique : la taxe carbone peut-elle être une réponse appropriée », par Jean Sireyjol, association TACA

Une conférence débat à Mérignac sur le thème « Environnement et nouvelles solidarités » [50 participants] en partenariat avec les associations des Amis Aquitains des semaines sociales de France et Pratiques et dialogues. Après une présentation des enjeux climatiques, énergétiques, écologiques et sociaux par Jean-Yves Rossignol, 4 ateliers ont travaillés sur les thèmes de agriculture/consommation, énergie/habitat, déplacements et formation/insertion avant une restitution des ateliers

Quinze émissions de radio sur la Clé des ondes en partenariat avec Chiche ! Bordeaux : La MNE Bx Aquitaine – AutoCool/L’autopartage – TACA/Changement climatique et taxe carbone – Greenpeace et Vigilance OGM/Les OGM – Droits du piéton 33/Journée de la courtoisie – CATA/Projet collectif d’achat de terre agricole – Débat Ecologie et libertés publiques – Maisons paysannes 33/L’habitat rural – Vélo Cité/Jeu concours mes courses à vélo – Récup’R/projet de recyclerie/ressourcerie – ICARE/Le jardin d’inspiration médiévale de Gradignan – H’Nord/Le projet d’Ecoquartier de Bordeaux Bacalan – Séphir/La barre d’outil Ecolo-info, SEPANSO 33/Les nouveaux OGM – L’agenda 21 des familles de Bordeaux – [ 3 000 auditeurs cumulés estimés]

Trois cours au Jardin botanique de Bordeaux « Petite écologie de l’homme et de ses techniques »  [50 participants] avec Michel Lesbats

La main de l’Homme et ses techniques – Evolution des risques techniques de l’Homme préhistorique à nos jours

Autopsie d’un accident / Les mots des maux, les mots du risque – Définitions et polysémie des termes du domaine des risques d’origine technique

Citoyenneté et culture du risque – La participation des citoyens à la Gestion des risques techniques

Sept conférences-débats lors du Salon de l’environnement de Bordeaux [150 participants] :

Au fil des Séounes/Abeilles et frelons asiatiques

CREAQ/Les aides à l’éco-habitat (2 interventions)

AutoCool/L’auto-partage

Achillée et ciboulette/Le compost,

Achillée et ciboulette/Le purin d’ortie

Le collectif réduisons nos déchets en Aquitaine/La prévention des déchets

la MNE Bordeaux-Aquitaine/l’Université populaire de l’environnement

Une conférence-débat à l’IJBA « Quelle Europe pour la planète ? » [50 participants] avec les représentants des principales listes aux Européennes : Europe écologie, Front de gauche, NPA, PS et UMP/NC (Le Modem n’avait pas répondu à l’invitation)

De nombreux autres projets sont programmés ou en projet : une conférence-débat sur la mobilité urbaine « Déplacements intelligents – Mobilités de demain », plusieurs conférences-débats sur le paysage, l’urbanisme, l’agriculture… « Quelles vont être les conséquences du changement climatique sur la viticulture ?… », un débat sur les OGM avec Christian Vélot, enseignant-chercheur en biologie, en Lot et Garonne avec l’association Au fil des Séounes, une participation au salon Horizon Vert…

4. Le blog de la MNE https://mneaquitaine.wordpress.com/

Il fonctionne depuis août 2008 et propose 1 600 articles et 230 adresses de Sites Internet et de blogs dont 120 Aquitains

En 10 mois, plus de 125 000 pages ont été consultées par environ 50 000 visiteurs

Il y a eu 25 000 pages vues en mai, à ce rythme de développement nous devrions totaliser entre 300 et 400 000 pages vues en 2009 (entre 120 et 160 000 visiteurs), nous estimons qu’environ 50 % des visiteurs sont Aquitains

Conférence-débat dans le cadre du Marché paysan de Fourton La Garenne, vignoble en agriculture biologique, à Nérigean (20 mn à de la rocade, direction Bergerac) dans le Libournais.

Donc du travail mais aussi du plaisir et de la convivialité avec les animations diverses et variées proposées dans le cadre du Marché paysan le samedi 27 et le dimanche 28 juin :

– le samedi 27 à 16h00 visite vignoble et jardin, 17h00 forum annuel des AMAP sur le thème « Problématique du foncier agricole en Gironde », 17h30 jonglage, 19h00 La tête dans le vocal : Trio Acapella, 20h30 repas sous chapiteau sur réservation, 22h00 Ballade nocturne, 22h00 projection « L’appel des résistants » avec ATTAC

– le dimanche 28 à 10h30 débat Agriculture et consommation en Libournais, 13h00 possibilité de repas sur place, 15h00 jonglage, 15h00 Débat sur Crises et associations environnementales, 15h30 Ballade, 16h00 Contes de jardin, 17h30 La tête dans le vocal : Trio Acapella

Pendant les deux jours de nombreux stands avec des produits bio (crêpes, fromages, miel, farines, pain, légumes, confits, foie gras…), des associations (ATTAC 33, Vini-Vitis-Bio, Confédération paysanne, UNICEF, CATA, NEF…), de l’artisanat, des informations sur l’habitat écologique…

Renseignements : 05 57 24 55 24 – fourtonlagarenne@wanadoo.frhttp://fourtonlagarenne.overblog.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :