Les Babayagas : bien vieillir ensemble… autrement

grainesde changement.com, newsletter, avril 2009

Les Babayagas : bien vieillir ensemble… autrement

Vivre ensemble pour vieillir comme elles ont vécu, en femmes libres, engagées et indépendantes : c’est l’idée de trois amies à l’origine de la « Maison des Babayagas » (nom des sorcières des légendes russes, qui habitent une maison montée sur des pattes de poulet avec des murs en pain d’épice et un toit en pâte d’amande). Pour s’éviter l’hébergement collectif pour personnes âgées tel qu’il se propose aujourd’hui, Thérèse Clerc (80 ans), Suzanne Gouefflic (75 ans) et Monique Bragard (75 ans) ont donc conçu il y a dix ans un projet d’anti-maison de retraite « autogérée, solidaire, citoyenne et écologique » qui devrait prochainement voir le jour à Montreuil, avec le soutien de la Mairie et de l’office de HLM de la ville. Concrètement, la Maison des Babayagas, sera une « maison de femmes âgées, solidaires et citoyennes », visant un public de personnes ayant une habitude de vie collective : militantes associatives, etc. Pourquoi un lieu unisexe ? A la fois en hommage aux convictions féministes qui furent le combat de toute leur vie, mais aussi parce que, pragmatiquement, « il y a sept fois plus de femmes que d’hommes passé 80 ans ».

Leur vision : vivre ensemble pour ne pas être enterrées vivantes et s’aider à bien vieillir – quand le corps viendra à manquer, celles qui le peuvent encore prépareront à manger à celles qui ne peuvent plus le faire, elles s’aideront à se coiffer, à s’habiller. Les babayagas veulent surtout éviter de penser la vieillesse comme une maladie, de peser sur leurs proches, de devenir une charge, d’être infantilisées : elles veulent être maîtresses de leur vieillissement et ce, jusqu’au bout, jusqu’à la fin de leurs jours, elles veulent mourir heureuses dans leur maison de babayagas ouverte sur la vie de la cité – à laquelle elles entendent d’ailleurs participer autant que possible par des activités de soutien scolaire, d’alphabétisation, etc. La maison se chargera des handicaps par la solidarité au fur et à mesure que ceux-ci deviendront plus importants – le bâtiment (par ailleurs conçu de manière écologique) a été équipé en conséquence. Pour les situations extrêmes de fin de vie (maladies dégénératives, Alzheimer en phase avancée…) nécessitant une médicalisation, il est prévu de réserver deux logements aux invités, ou si nécessaire à l’installation d’une infirmière de nuit. Concrètement, la maison comprendra 19 studios d’environ 35 m2 (qui devraient être loués entre 200 et 700 euros par mois, soit huit à dix fois moins que dans une maison de retraite) et un espace de 200 m2 regroupera bibliothèque, laverie, ateliers, salle de réunion, bassin d’hydrothérapie mis à disposition des résidentes. Un projet qui, avant même son inauguration, serait déjà en train de faire école du côté de Brest.
Pour en savoir plus : www.lamaisondesbabayagas.fr

Publicités

7 Réponses

  1. Bonjour !
    J’ai dépassé la soixantaine, et je suis retraitée, seule avec mon chien.
    Les enfants vivent leur vie au loin, et je prépare la vieillesse.
    C’est un beau projet que celui des Babayagas,et je vous envoie toutes mes amitiés !
    Dany

  2. Bonjour,

    Super projet ! A presque 60 ans , j’y pense… Nous en parlons sérieusement avec ma soeur (10 ans de moins que moi) Ce sera la vraie vie ! Quelqu’un pourrait-il me donner des infos ou conseils pour préparer un tel projet.

    Merci d’avance , avec toute mon empathie

    Agathe

  3. beau projet, c’est exactement ce que je souhaite et je veux bien contribuer en donnant des cours de yoga, maintien etc..
    Monique

  4. SUPER EXEMPLE MAIS OU SONT CES MAISONS COMMENT PEUT ON S Y INTEGRER OU PARTICIPER A UN PROJET DS SA PROPRE REGION ? MERCI. NICOLE

  5. même question : comment se renseigner sur les maisons à Bordeaux ou en gironde SVP; merCI
    Hélène DUPOUY

  6. bonjour
    J’ai 64 ans et je suis retraitée, mon fils vit sa vie et moi je ne souhaite pas vivre en maison de retraite.
    bobogayas c’est vraiment un moyen de vivre ensemble autrement sans passer par les maisons de retraite.
    je souhaiterais avoir des informations sur bobogayas de bordeaux.
    je suis vivement intéressée de faire parti de cette maison et de pouvoir contribuer dans différents domaine.
    merci pour toutes personnes qui saura m’informer et m’aider pour que
    je puisse intégrer la maison de boboyagas.
    ENCORE MERCI
    Mireille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :