Festival Philisophia, Saint-Emilion, 30 et 31 mai, le « mondial » et l’universel »

festival-philosophia.com, mai 2009

Philosophia – 3ème édition les 30 et 31 mai 2009 à Saint-Émilion sur le thème du « mondial » et de « l’universel »

« Philosophia » est d’abord une « fête de la philosophie ». Pendant un long week-end, on y célèbre le plaisir d’apprendre et de comprendre. Le public peut assister à des conférences philosophiques, participer à des ateliers, à des expériences sensorielles, dans différents lieux emblématiques d’une prestigieuse cité viticole classée au Patrimoine mondial de l’Unesco.
Simultanément, la ville sera animée par des débats, des interventions œnologiques et gastronomiques, des lectures publiques, des expositions, des spectacles…

Saint-Émilion fêtera en 2009 le dixième anniversaire de son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco au titre de l’architecture mais aussi du paysage. Cet anniversaire a éveillé en nous des nombreuses questions spontanées et intuitives. Un paysage mondial, quel paysage, quel monde ? Sommes-nous les acteurs malhabiles d’un monde qui nivelle et gomme inexorablement les identités et les différences ? Nos vins – et nos pensées – doivent-elles se ranger dans des flacons identiques, les yeux de nos enfants s’émouvoir aux mêmes spectacles ? A l’heure d’Internet et des échanges planétaires, comment la pensée philosophique appréhende-t-elle cette mondialisation galopante ? Pouvons-nous encore résister ? Après les deux premiers festivals consacrés respectivement aux thèmes des  » sens  » et du  » bonheur « , les notions de  » mondial  » et  » d’universel  » seront les points de départ de notre manifestation cette année.

SAMEDI 30 MAI

14h00 – 15h00

CARMEN ANóN FÉLIU, Paysagiste, professeur à l’Université Polytechnique de Madrid, membre et expert évaluateur du Comité du Patrimoine Mondial (UNESCO)

Patrimoine mondial, valeur universelle ?

L’UNESCO encourage l’identification, la protection et la préservation du patrimoine culturel et naturel à travers le monde. Le patrimoine est l’héritage du passé que nous transmettons aux générations à venir. Ce qui rend exceptionnel le concept de patrimoine mondial est son application universelle : les sites du patrimoine mondial appartiennent à tous les peuples du monde, quel que soit le territoire sur lequel ils sont situés.

Conférence parrainée par la Ville de Saint-Émilion – Spécial 10ème anniversaire classement UNESCO.
Cloître de la Collégiale

PIERRE-HENRI TAVOILLOT – Maître de conférences en philosophie à l’Université de Paris IV et chargé de cours à l’IEP, Président du Collège de Philosophie et membre du Conseil d’Analyse de la Société.

• Une leçon particulière sur l’universel : les lumières Impérialisme ou communautarisme ?

Universalisme ou différentialisme ? Entre deux maux lequel choisir ? Face à ce dilemme, l’héritage du siècle des Lumières, plus divers et complexe qu’il n’y paraît, demeure une boussole indispensable. C’est pourquoi, plus que jamais, il convient d’écouter cette « leçon particulière sur l’universel ».

Douves du Manoir Galhaud

SOPHIE GEOFFRION, professeur de philosophie, fondatrice de Philoland

LAURENCE NIEDZWIECKI, comédienne

Philo’Théatre : Atelier jeune public – à partir de 7 ans, sans les parents (nombre de places limitées)
A partir d’une petite représentation théâtrale, les enfants sont guidés dans une réflexion et un échange sur la relation de l’homme à la nature et sa place dans le monde.
Restaurant « La Cour des Arts »

15h30 – 16h30

OLIVIER MONGIN, Editeur, directeur de la revue « Esprit », professeur à l’Université Nationale du Paysage de Versailles.

• Mondialisation et reconfiguration des territoires.

La mondialisation contemporaine est un phénomène historique dont les facettes sont multiples. Si les aspects technologiques, économiques, politiques et identitaires jouent un rôle décisif, il ne faut pas sous-estimer l’aspect territorial. En effet, la mondialisation est à l’origine d’une « reconfiguration des territoires » à l’échelle planétaire. Il nous faut repenser un autre urbanisme… mais lequel ?

Salle des Dominicains

JULIE ALLARD, Docteur en philosophie, chercheur qualifié du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) en Belgique.

• La mondialisation du droit fonde-t-elle une justice universelle ?

Le droit contemporain se mondialise sans que nous ayons vraiment eu le temps de penser la forme que pourrait prendre un droit global à l’échelle de la planète. La philosophie, de son côté, ambitionne une justice universelle au-delà des frontières de l’Etat. Mais la réalité peut-elle rencontrer l’idée ? Ne faut-il pas renoncer à un universalisme abstrait qui engagerait les individus à rompre avec leurs loyautés particulières et leur citoyenneté nationale, et repenser les modalités de la justice universelle ?

Douves du Manoir Galhaud

OSCAR BRENIFIER, Docteur en Philosophie, formateur, consultant, fondateur et directeur de la Revue internationale de didactique de la philosophie L’AGORA

• Philosopher avec les enfants ?

« Les enfants sont philosophes » entend-on souvent. Il est vrai que de manière assez naturelle, ils se posent un certain nombre de questions que les adultes ont perdu l’habitude de poser. Néanmoins, cette ouverture d’esprit se perd assez rapidement si elle n’est pas nourrie et structurée. Prendre le temps d’examiner de grandes questions, apprendre à penser ensemble, voilà en quoi consiste l’art de philosopher.

Jardin de la Grande Fontaine (ou salle Gothique –jardin de l’Hôtel de ville – en cas de mauvais temps)

HERVÉ PARPAILLON, Professeur de philosophie

• Qu’avons nous en commun ?

Est-il encore possible de déterminer en quoi consiste notre commune humanité ?

Librairie des Colporteurs

17h00 – 18h00

BERNARD STIEGLER, Philosophe, directeur du développement culturel du Centre Pompidou.
• Du marché au commerce

L’universel, disait Gilles Deleuze, philosophe du singulier, c’est le marché. Cent ans après l’invention par Henry Ford du modèle consumériste, le marché, par où s’est concrétisé le projet universalisant de l’Occident, a tout à coup tourné, en 2008, au « marché de dupes ». Si le commerce suppose toujours un échange entre des singularités, le marché sans commerce – qui résulte du consumérisme – annule les singularités tout en généralisant l’irresponsabilité. La notion « d’économie de la contribution » ouvre-elle une perspective de renaissance du commerce ?

Cloître de la Collégiale

SERGE BRIFFAUD, Historien, directeur du Centre de recherche sur l’histoire et la culture du paysage (CEPAGE), professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux

• Saint-Émilion, regards croisés sur un paysage. (spécial 10e anniversaire du classement de Saint-Émilion)
Espace de notre rencontre intime avec le monde, le paysage est lisière, lieu hybride et incertain. Comment une rationalité scientifique peut-elle s’immiscer dans cet entre-deux mouvant du paysage ? L’exercice de lecture de paysage explorera cette question, en s’attachant, à partir du décryptage d’un paysage saint-émilionnais, à présenter les différentes facettes de ce qu’est et pourrait être une recherche « paysagère »

Conférence parrainée par la Communauté de Communes de la Juridiction de Saint-Emilion – Spécial 10ème anniversaire classement UNESCO.

Porte Brunet

SOPHIE GEOFFRION, diplômée de philosophie, fondatrice de Philoland
LAURENCE NIEDZWIECKI, comédienne

• Philo’Théatre : Atelier jeune public – à partir de 7 ans, sans les parents (nombre de places limitées)
A partir d’une petite représentation théâtrale, les enfants sont guidés dans une réflexion et un échange sur la relation de l’homme à la nature et sa place dans le monde.

Restaurant « La Cour des Arts »

18h30 – 19h30

PASCAL BRUCKNER, romancier, philosophe, collabore au « Nouvel Observateur » et au journal « Le Monde ».

Crise de l’idée de nation dans un monde sans frontières
Face à la mondialisation économique et au multiculturalisme, les spécificités nationales ont-elle encore un sens ? L’idée d’un concert des nations – où le monde est découpé à l’échelle des états – peut-elle résister à l’émergence contemporaine de blocs continentaux (Asie, Amériques, Europe) ?

Conférence parrainée par BNP-Paribas

Salle des Dominicains

PHILIPPE PETIT, Journaliste et essayiste, collabore à l’hebdomadaire « Marianne » et anime, sur « France Culture », l’émission « Sciences et conscience »

• Les maladies de la mondialisation

Santé physique, santé mentale ; la mondialisation engendre t-elle de nouvelles maladies ? Comment les maladies se répartissent-elles sur les territoires, comment interagissent-elles ? Quels sont les risques de transformer en maladies mentales nos émotions et nos comportements, dès lorsqu’ils s’écartent de la « norme prescrite et du « bien être », valeur quasi universelle et idéal à atteindre.

Cloître de l’Église collégiale

DIMANCHE 31 MAI

10h30 -11h30

RAPHAËL ENTHOVEN, Philosophe, Producteur des nouveaux chemins de la connaissance sur France-Culture

FABRICE GERSCHEL, Directeur de la publication de Philosophie Magazine

MARTIN LEGROS, Rédacteur en chef adjoint de Philosophie Magazine

• Rencontre avec l’équipe de « Philosophie-Magazine »

Naissance et vie d’un magazine indépendant consacré à la philosophie. Journalisme et philosophie au XXème siècle : nous nous sommes tant aimés.

Salle Gothique (jardin de l’Hôtel de Ville)

JEAN-ROBERT PITTE,Professeur de géographie et d’aménagement à l’Université Paris-Sorbonne, membre de l’Institut (Académie des Sciences morales et politiques)
DENIS SAVEROT,Directeur de la rédaction de La Revue du Vin de France
ALAIN MOUEIX, Viticulteur, président de l’Association des Grands Crus Classés de Saint-Émilion
• Le vin de terroir est-il l’avenir de la viticulture mondiale ?

Face aux nouveaux amateurs, les vins de cépages seraient-ils les seuls à avoir un avenir ? Ce choix fait aux Etats-Unis mais aussi Chili, Argentine, Afrique du Sud, Australie… peut-il être considéré comme raisonnable dans un pays comme la France où la diversité est une donnée de base ? Il en va du vin comme de toutes les productions relevant d’une culture, d’un territoire et d’une tradition ; si la diversification représente la véritable réponse aux attentes des consommateurs, cela implique en tous cas un sérieux effort de pédagogie et d’information !

Conférence parrainée par le Conseil des Vins de Saint-Emilion – Spécial 10ème anniversaire classement UNESCO.

Salle des Dominicains

14h00 – 15h00

CHARLES PEPIN, Philosophe et romancier, professeur au Lycée de la Légion d’Honneur et à l’IEP de Paris

• L’ambition universelle de l’émotion esthétique

Des goûts et des couleurs, les hommes discuteront toujours ; ils continueront à se disputer de par le monde tant qu’il y aura du beau à contempler. Mais envisager la possibilité d’un accord universel qui viendrait constituer la qualité de mon émotion esthétique, c’est convier les autres – tous les autres – au coeur de ma subjectivité, être généreux là même où je pourrais sembler autoritaire.

Cloître de l’Église Collégiale

AUGUSTIN BERQUE, Géographe et orientaliste, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

Le rêve de la nature-jardin. (spécial 10e anniversaire du classement de Saint-Émilion)

La confusion entre nature et jardin se manifeste à la fois dans les comportements et l’organisation de l’espace géographique. Phénomène récent et écologiquement insoutenable, « l’urbain diffus », est le dernier héritier de cette confusion : des populations culturellement et fonctionnellement urbaines s’imaginent vivre « dans la nature »…

Douves du Manoir Galhaud

SOPHIE GEOFFRION, diplômée de philosophie, fondatrice de Philoland

LAURENCE NIEDZWIECKI, comédienne

• Philo’Théatre : Atelier jeune public – à partir de 7 ans, sans les parents (nombre de places limitées)
A partir d’une petite représentation théâtrale, les enfants sont guidés dans une réflexion et un échange sur la relation de l’homme à la nature et sa place dans le monde.
Restaurant « La Cour des Arts »

15h30 – 16h30

JEAN-MARIE PELT, Pharmacien, botaniste-écologiste, président de l’Institut Européen d’Ecologie et fondateur de l’Institut Européen d’Ecologie de Metz

La raison du plus faible

Tout au long de l’histoire de la vie sur Terre, là où les plus gros et les plus forts n’ont pas su résister aux cataclysmes et changements climatiques, ce sont souvent les créatures les plus humbles qui ont survécu. Notre société humaine, en lutte pour le « toujours plus », a-t-elle un avenir, si elle reste sourde à cet enseignement de la nature ?

Conférence animée par Isabelle Francq, responsable du service culturel du Magazine « La Vie »

Salle des Dominicains

CHRISTOPHE BOUTON, Professeur de philosophie à l’Université Bordeaux 3

• Vers un monde plus libre ? La possibilité d’une philosophie de l’histoire mondiale.
À la fin des Lumières, apparaît la philosophie de l’histoire, un genre philosophique nouveau qui vise à retracer dans ses grandes lignes l’histoire de l’humanité, et à se demander si celle-ci a un sens (dans les deux sens du terme : une rationalité et une orientation vers un but). Que reste-t-il aujourd’hui de l’esprit de cette philosophie et de l’idée d’un progrès de la liberté ? Devons-nous renoncer à l’idée même d’histoire mondiale ?

Douves du Manoir Galhaud

OSCAR BRENIFIER, Docteur en Philosophie, formateur, consultant, fondateur et directeur de la Revue internationale de didactique de la philosophie L’AGORA

Philosopher avec les enfants ?

« Les enfants sont philosophes » entend-on souvent. Il est vrai que de manière assez naturelle, ils se posent un certain nombre de questions que les adultes ont perdu l’habitude de poser. Néanmoins, cette ouverture d’esprit se perd assez rapidement si elle n’est pas nourrie et structurée. Prendre le temps d’examiner de grandes questions, apprendre à penser ensemble, voilà en quoi consiste l’art de philosopher.

Jardin de la Grande Fontaine (ou salle Gothique –jardin de l’Hôtel de ville – en cas de mauvais temps)

ERIC & SYLVIE MT HELLO, Professeurs de philosophie

LAURENT NEVEU, Professeur de philosophie

• Un monde entre les cultures

La diversité des cultures est-elle un obstacle à l’idée d’un monde commun ?

Librairie des Colporteurs

17h00-18h00

BARBARA CASSIN, Philologue et philosophe, directrice de recherche au CNRS
HEINZ WISMANN, Philosophe et philologue – École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris.

• Faut-il avoir peur de la langue universelle ?

A l’heure d’une nouvelle mondialisation, l’utopie d’une culture et d’une langue universelle revoit le jour. Mais comment penser la différence des langues à l’heure du nouvel esperanto que constitue le « global english » ? Qu’est-ce qui distingue l’anglais mondialisé, langue technique de service, des grandes langues historiques de culture ? Les langues, universelles et plurielles, permettent en tout cas de poser concrètement la différence entre le mondial, le commun et l’universel.

Cloître de l’Église Collégiale

BENEDICT DONNELY, Vice-président de la Corderie Royale de Rochefort, président de l’Association Hermione-La Fayette depuis 1994

EMMANUEL DE FONTAINIEU, Directeur du Centre International de la Mer à la Corderie Royale de Rochefort

• L’Hermine, un double symbole d’ouverture au monde

En quoi la reconstruction du navire de Lafayette, engagée à Rochefort en 1993 est-elle porteuse de sens ? Comment est-elle aussi génératrice de sentiment collectif et finalement dépositaire de quelque chose d’irrésistible et peut-être d’universel ?

Jardin de la Grande Fontaine (ou salle Gothique –jardin de l’Hôtel de ville – en cas de mauvais temps)

SOPHIE GEOFFRION, diplômée de philosophie, fondatrice de Philoland

LAURENCE NIEDZWIECKI, comédienne

• Philo’Théatre : Atelier jeune public – à partir de 7 ans, sans les parents (nombre de places limitées)
A partir d’une petite représentation théâtrale, les enfants sont guidés dans une réflexion et un échange sur la relation de l’homme à la nature et sa place dans le monde.

Restaurant « La Cour des Arts »

18h30 – 19h30

EDGAR MORIN, Philosophe, sociologue, directeur de recherches au CNRS
DJENANE KARECH-TAGER, Journaliste, rédactrice en chef du « Monde des religions ».

• Crise et mondialisation, abîme ou salut ?

Au cœur de la mondialisation, une multiplicité de crises constitue aujourd’hui une crise généralisée. En quoi ces crises sont-elles diverses, en quoi composent-elles une unité à l’échelle planétaire ? Nous entraînent-elles inexorablement vers l’abîme ou existe-t-il une voie de salut ?

Salle des Dominicains

Jeux : CHAQUE JOUR : UN TRESOR !

Deux trésors ont été cachés dans Saint-Émilion et quelques énigmes vous en séparent. Seul, en famille ou entre amis, à vous de les découvrir en parcourant la ville… Participez à l’une des deux chasses au trésor du festival Philosophia. Livrets d’énigmes disponibles chaque jour à partir de 11h au point d’accueil « chasse au trésor » (place du clocher).

Remise des prix à 18h.

Exposition
Exposition d’aphorismes sur les thèmes du mondial et de l’universel.

Concerts
Chaque jour, de 18h30 à 19h30 et de 21h30 à 22h30, des animations musicales et concerts sont proposées sur les places de la cité.

Librairie
La librairie Formatlivre (dans le Cloître de l’église collégiale) propose les ouvrages des intervenants et organise des séances de signatures sur les lieux de conférence.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :