Le Bourghail à Pessac : Un printemps écocitoyen

Sud-Ouest, Willy Dallay, le 17 Avril 2009

PESSAC, BOURGAILH. Les festivités tournées vers la nature se dérouleront avec une préoccupation majeure : réduire l’impact sur l’environnement. Incitation à venir en bus, en tram, à vélo…

Un printemps écocitoyen

Du pot de fleur au pot d’échappement, il n’y a parfois qu’un tour de roue. C’est le paradoxe de toute manifestation consacrée à la nature et au développement durable. Surtout si elle rencontre le succès. Les organisateurs du Printemps du Bourgailh savent bien que les 10 000 visiteurs qu’ils accueillent sur deux jours, s’accompagnent de quelques voitures. « On en est conscient, c’est pourquoi à l’occasion de cette 5e édition, nous avons voulu réduire l’impact », explique Dominique Dumont, présidente de l’association Ecosite du Bourgailh. Et de mettre le doigt sur la quatrième de couverture de la plaquette. Les renseignements pratiques et les moyens de se rendre sur le site ont droit à une mention spéciale.

« Pour un geste écocitoyen, rendez-vous au Bourgailh, en bus, en tramway, à vélo (1) », peut-on y lire. Exit la traditionnelle référence à la rocade, pourtant proche, sauf sur le plan (sorties 12 et 13). À noter qu’à bicyclette, on peut s’offrir en prime une belle balade en forêt d’un côté (Magonty) comme de l’autre (Monbalon).

Marché aux plantes

Nouveauté de cette année, ce supplément d’écocitoyenneté se retrouve jusqu’aux toilettes (sèches) en passant par le tri des déchets et une consommation électrique économe via le transformateur du biogaz : « On évite ainsi le recours à un groupe électrogène, qui fonctionne avec un moteur, donc polluant », explique Laurent Rousserie, chargé de mission de l’association. « Il en restera un seul pour le marché aux plantes, juste pour cette année. »

Le marché aux plantes est une des grandes vedettes de la manifestation qui se déroulera ce week-end. On y vient de l’agglomération, de toute la Gironde et même des départements limitrophes. Outre le marché proprement dit avec ses exposants, on pourra bénéficier de conseil, notamment avec Raymond le jardinier. Le Printemps du Bourgailh surfe sur une passion du jardinage qui ne se dément pas…

Ferme mobile

Autre marché, celui des producteurs de pays : canard, viande, escargot, fromage, fraises, pains et bien sûr vin. Les animaux, on pourra aussi les voir vivants, c’est une autre nouveauté, avec la Ferme mobile de Jérôme Beyaert qui présentera lapin, poules, coqs, brebis et chèvres… naines. Mobilité oblige, il a évité les bisons.

Tout le week-end sera émaillé d’animations, avec en point d’orgue, dimanche, un « spectacle déambulatoire d’êtres éphémères, sensibles et instinctifs » sur des échasses.

(1) Bus 46 et 47, tram ligne B arrêt Beauséjour ; plan des pistes cyclables en mairie et sur Internet (www.mairie-pessac.fr et www.bourgailh-pessac.fr )

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :