Mise en oeuvre de Natura 2000 sur le Ciron

Ciron nature, Communiqué, le 22 mars 2009

Mise en oeuvre de Natura 2000 

Ciron Nature, association qui a eu la charge de réaliser le document d’objectif permettant la mise en oeuvre de la Directives Européenne de protection des espèces et des habitats  » Natura 2000″ sur la  Vallée du Ciron est désormais habilitée pour l’étude, la proposition et la mise en place de projets environnementaux.

A cet effet est engagé un chargé de mission scientifique, M. Vincent Coquillas.

Dans ce but deux réunions de concertation avec les forces vives présentes dans cette vallée ont eu lieu :

– le 6 mars 2009 à Beaulac en présence d’une vingtaine de personnes  sur le thème de l’eau

– le 12 suivant à Préchac sur la forêt et milieux associés.

Le vendredi 06 mars 2009  à  Bernos Beaulac : L’eau.

A la séance sur l’eau nous avons appris une bonne nouvelle, les eaux du Ciron sont de bonne qualité. Il paraît même qu’à certains endroits des vairons sont régulièrement observés, c’est un petit poisson très sensible à la pollution.

Autre bonne nouvelle deux autres points de mesure seront établis à  Lubbon (source) et Barsac (confluent) en sus de celui de Préchac. Il est à souhaiter que ces mesures soient mises à la disposition des personnes intéressées.

Par contre les débits du Ciron n’ont pas été mentionnés, s’ils sont connus.  Cela semble pourtant un paramètre important pour apprécier la santé de la rivière. 

Autre constatation, les zones concernées par Natura 2000 se situent sur le lit supérieur de la rivière avec quelques débordements sur ses affluents. Sauf de sources sises dans son lit, toute l’eau provient des zones hors de son champ d’application. En particulier des stations d’épuration, déversements agricoles ou industriels.

A ce sujet, le géologue présent, indique sa préférence pour un assainissement dispersé, ou la nature digère les rejets, en opposition à l’assainissement collectif qui concentre les nuisances et ne peut évacuer les rejets, naturellement, que dans les cours d’eau.

Les possibilités d’intervention sur la qualité des eaux semblent donc limitées au regard de Natura 2000, sauf que 53 des 58 communes du bassin versant du Ciron adhèrent à un SAGE, (syndicat d’aménagement et gestion des eaux) animé par M. Sébastien IROLA. Celui-ci pourrait éventuellement relayer les préconisations de Ciron Nature sur l’ensemble du bassin.

Il reste que la population se densifie continuellement, certes en périphérie de la zone Natura 2000 mais avec des conséquences sur celle-ci.

Les industriels établis sur la rivière, papeterie et piscicultures sont soumises à des règles de plus en plus contraignantes et onéreuses qui risque à terme, de signer leur arrêt de mort.

Natura 2000 est destinée à protéger les habitats, sauf celui des bipèdes … !

Le 12 mars 2009 à  Préchac : La forêt et les milieux associés : 

Ciron Nature est donc habilitée à mettre en oeuvre les dispositions confirmées du document d’objectif sur des zones précisées.

Me Guizard, coordinateur, présente la démarche envisagée :

Le document administratif de mise en œuvre recueille les dernières signatures.

Les maires des communes concernées sont appelés à donner leur avis, espéré favorable.

En vue de la protection dynamique des habitats et des espèces une charte de bonnes pratiques sera rédigée. Elle comprendra autant de sous-dossiers qu’il y a de situations particulières. Elle sera le guide de ce qu’il vaut mieux faire ou ne pas faire.

Cette charte sera proposée aux propriétaires volontaires ou faisant partie d’un ensemble à maintenir en l’état, débroussailler ou restaurer. 

La signature de cette charte dégagera des moyens pour réaliser les travaux et des compensations pour les propriétaires. (Réduction d’impôts)

Il faut maintenant que des propriétaires, à partir  de 0,5 ha, se proposent de participer à cette démarche.

Nous avons aussi appris que :

– Les aulnes (vergnes) repoussent très mal sur souche après 40 ans. Ces arbres n’ont qu’une valeur réduite qui ne compense pas leur exploitation d’où l’abandon des parcelles. Une gestion raisonnée des ressources implique de leur trouver un débouché.

– Les chevreuils aiment beaucoup les chênes de pépinières qu’ils préfèrent aux sauvages.

– Les peupliers noirs sont désormais inscrits comme variété commercialisable. Qu’il serait ainsi possible de replanter des peupleraies exploitées en peupliers noirs à la place des hybrides actuels.

– Pour le maintien des espaces ouverts et l’entretien des zones à végétation dense, la pâturage est envisagé.

– La population de loutres aurait tendance à se développer sur le Ciron.

Foin de toutes les peurs suscitées par la mise en place de la Directive Natura 2000 l’heure est à la concertation, à la sensibilisation, au consensus pour préserver les richesses de notre Vallée dans le respect de tous les intervenants, propriétaires, industriels, pêcheurs, chasseurs, sportifs, promeneurs et aussi les habitants.

Nul doute que l’espoir est permis. 

A.C.

Constat : Ces deux réunions rassemblait une vingtaine de personnes, dont  la moitié au moins reçoit « Les Nouvelles de la Vallée du Ciron ».

 

 

2 Réponses

  1. je pratique chaque été la baignade sur des sites du ciron que je choisi toujours sauvages et reculés pour leur tranquilité .ces petits endroits offrent pour la baignade une tranquilité d’esprit et une qualité de vie que les sites aménagés(comme sanche a preignac) ne peuvent plus assurer à l’heure actuelle.
    Le projet Natura 2000 ne risque-t-il pas de voir par la suite une trop importante fréquentation des berges et une dénaturation des sites tranquilles ?

  2. de retour d’une descente du ciron (Bernos beaulac _ Prechac);
    il me semble important de relayer notre étonnement général (13 personnes) quand a la pollution flagrante de deux stations d’épuration se situant dans la première partie de notre ballade.
    En effet des odeurs plus que nauséabondes ainsi que des mousses blanches au pied des rejets d’eau de ces stations nous semble assez révélatrices de pollution; nous tromperions nous ?
    De gros efforts nous semble encore nécessaire pour assurer la pérénitée de la vie sauvage, et également le bien etre des personnes descendants ce magnifique cours d’eau .Bien à vous et merçi au personne agissant dans ce but.
    michel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :