Enerlandes, l’énergie verte du département des Landes

Sud-Ouest, Jean-Louis Hugon, le 27 Février 2009

CONSEIL GÉNÉRAL. La société d’économie mixte va se prononcer sur cinq premiers dossiers le 6 avril prochain

Enerlandes, l’énergie verte du département Une société à 1,4 million de capital

La production d’énergie renouvelable a, de façon incontestable, le vent dans le dos, surtout depuis que le Conseil général des Landes a créé Enerlandes. Devant l’avalanche des projets de centrales éoliennes et photovoltaïques qui fleurissent depuis quelques années, l’assemblée départementale a créé une société pour en surveiller et en harmoniser le développement.

« Nous sommes un véritable couteau suisse de l’énergie renouvelable, dit Laurent Civel, le jeune directeur d’Enerlandes. Et nous pouvons aider tous les projets des collectivités et des entreprises, (sauf les particuliers) pour toutes les formes d’énergie « verte » : le soleil, la géothermie, la biomasse ou le vent. Mais pour commencer, nous allons privilégier la production d’électricité par des panneaux solaires, notamment sur les toitures. À titre d’exemple, le simple patrimoine immobilier des collectivités landaises constitue plus de 300 000 m². Autant mobiliser tout de suite ce cinquième mur disponible, le plus facile à intégrer par du photovoltaïque. »

Il faut des capitaux

Il faut néanmoins des capitaux, puisque 500 m² de panneaux demandent un investissement de 300 000 euros. Pour l’instant, Enerlandes n’a pas encore choisi de sites, mais son premier conseil d’administration, le 6 avril prochain, aura à se prononcer sur cinq dossiers concernant des toitures. À noter que le prix du kilowattheure payé par EDF est financé par l’abonné, grâce à la ligne CSPE (Contribution au service public de l’électricité), figurant sur chaque facture.

Autre possibilité, la géothermie avec l’utilisation d’un ancien puits Esso à Biscarrosse (130 °C à 4 500 mètres de profondeur) ou d’un site où GDF voulait stocker du gaz à Meilhan (eau à 40 °C). Pour la biomasse, les effets de la tempête ont précipité à terre du bois qui pourrait être utilisé à produire de l’électricité. « Mais il faudrait que la CRE (Commission de régulation de l’énergie) qui attribue les dossiers, considère les Landes prioritaires. Un courrier a été adressé en ce sens au ministre de l’Écologie Jean-Louis Borloo », indique M.Civel.

Quant à l’éolien, surtout intéressant sur la côte, il aurait des conséquences importantes sur le tourisme. Pour l’instant, les projets en sont au stade de la réflexion.

Enerlandes est une Sem (société d’économie mixte) créée par le Conseil général des Landes après un vote du 25 juillet 2008, pour favoriser la création d’énergie renouvelable. Inscrite au registre du commerce depuis le 15 janvier dernier, elle dispose d’un capital de 1,4 million d’euros. Ses actionnaires sont le Conseil général à 71 %, le Sydec (Syndicat d’équipement des communes des Landes) à 10,7 %, la Caisse des dépôts et consignations pour le même taux, le groupe Maïsadour et la banque Crédit agricole chacun pour 2,5 %, la Cafsa (Coopérative agricole et forestière sud atlantique) pour 1,4 %, enfin les trois chambres consulaires des Landes (commerce et industrie, métiers et artisanat, agriculture) chacune à hauteur de 0,4 %. Son salarié unique est son directeur, Laurent Civel, 32 ans, natif d’Audon et diplômé des IEP (Institut d’études politiques) de Bordeaux et Toulouse. Ancien de la Caisse des dépôts de Paris puis Bordeaux, il a été embauché l’an dernier par le Conseil général.

 

Une Réponse

  1. Bonjour,

    Je possède un petit Centre de Tourisme Equestre dans les Landes et afin de me permettre de développer quelque peu mon activité (qui se trouve très restreinte depuis la tempête « Klauss ») je souhaiterais savoir s’il serait possible de construire un bâtiment (manège couvert) ainsi que deux autres bâtiments un peu plus petits (un hangar pour y garer nos véhicules et matériel pour l’exploitation, et un abris pour mes chevaux) avec une toiture en panneaux solaires.

    Pourrais-je avoir quelques renseignements sur votre mode de fonctionnement et ce que vous pourriez me proposer tout en sachant que je ne peux absolument pas assumer la contruction des bâtiments…

    Je vous remercie de m’avoir accordé un peu de temps, et vous prie d’agréer, l’expression de mes meilleures salutations.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :