Reeves et la Ligue ROC pour le « Green new deal »

Ligue ROC, Hubert Reeves, le17 février 2009

Alors que le PNUE tient son Conseil d’Administration et préconise un « Green new deal », la Ligue ROC, présente à Nairobi, affirme que la relance, plus que nécessaire, offre l’opportunité de considérer enfin la biodiversité pour ce qu’elle est vraiment : le socle indispensable du développement, de l’économie, de l’emploi et donc du bien-être humain dans le présent et le futur.

A condition de ne pas choisir entre le vivant et l’économie, entre la sauvegarde de l’environnement et la création d’emplois, mais de savoir saisir l’occasion offerte d’amorcer le nécessaire virage stratégique vers une économie plus sobre en ressources naturelles et davantage pourvoyeuse d’emplois.

Si « relance » voulait dire plus de consommation de ressources, plus d’émissions de CO2, plus de pollutions, de déchets, de barrières écologiques, de milieux naturels détruits et d’espèces sacrifiées, ce serait saper les bases du développement, qui ne serait alors plus durable, et préparer un autre crise, plus grave, plus dure et plus profonde encore.

Si « relance » veut dire investir dans des technologies sobres en énergies et en ressources, améliorer l’efficacité énergétique et optimiser l’usage des bâtiments et infrastructures existantes, encourager les modèles économiques innovants permettant de consommer moins de ressources naturelles, mobiliser des emplois pour une gestion de la biodiversité, pour des activités économiques respectueuses de la biodiversité, ou mieux, mettant en valeur les services écologiques, alors là, oui, nous avancerons vers ce nouveau développement économique et écologique soutenable. L’enjeu n’est plus la croissance du PIB, qui compte création et destruction à la même aune, mais bien la croissance du bien-être humain, dans un monde vivant riche de ses capacités d’évolution et de sa biodiversité.

Il s’agit de faire des choix. Les bons ! Oui, les marchés doivent être orientés, l’économie reconvertie, certains secteurs ayant déjà amorcé un déclin inexorable. Mais d’autres ne demandent qu’à se développer, et créer des emplois par dizaines de milliers : aménager les villes pour les rendre plus durables, les « renaturer », aménager les infrastructures écologiques de demain, notamment à travers la mise en oeuvre de la trame verte et bleue, développer les emplois de l’écologie industrielle, s’inspirer de la nature, par le biomimétisme, et innover durablement.

S’il faut de nouvelles infrastructures, elles devront être conçues et réalisées en respectant les habitats et les continuités écologiques. Cette nouvelle ingénierie, ces nouvelles techniques créeront elles aussi des emplois. L’agriculture doit dès maintenant se préparer au pétrole cher. Elle emploiera plus d’hommes et travaillera avec les écosystèmes, tout en utilisant moins de machines coûteuses et d’intrants, aux effets souvent ravageurs pour les fragiles équilibres des sols.

Les règles comptables publiques doivent prendre en compte l’état des ressources naturelles et des écosystèmes afin d’évaluer de façon plus pertinente les politiques publiques en regard des enjeux du développement durable. Les incitations publiques, dont la fiscalité, seront des instruments incontournables de cette transformation de l’économie. Elle doit progressivement peser plus sur l’énergie, les matières premières et les ressources naturelles, et moins sur le capital et le travail, afin de mobiliser les capitaux vers les innovations et les investissements nécessaires, et favoriser la création d’emplois dans tous les secteurs.

Préparer l’avenir ne signifie pas sacrifier le présent. Allier dans notre réflexion le court et le long terme permet de saisir les véritables opportunités et de redonner confiance aux acteurs économiques, des producteurs aux consommateurs.

Contact presse : Emmanuel Delannoy – 06 83 55 66 25 – e.delannoy@biodiversite2012.org
Sites Ligue ROC et Biodiversite 2012

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :