Dordogne : Une centrale solaire à Savignac ?

Sud-Ouest,  Jérôme Glaize, le 11 Février 2009

SAVIGNAC-LES-ÉGLISES. Racheté au ministère de la Défense, le site de 400 hectares pourrait accueillir un parc photovoltaïque. C’est du moins ce que propose le maire de Sorges

Une centrale solaire sur le terrain militaire ?

L’ancien terrain militaire situé sur les communes de Savignac-les-Églises, Saint-Jory-las-Bloux, Mayac et Coulaures pourrait-il devenir, à terme, un porte-étendard du développement durable en Dordogne ? C’est en tout cas le sens du projet de vaste parc photovoltaïque imaginé pour une partie de ce site de plus de 400 hectares, racheté en décembre dernier par la Communauté de communes Causses et Rivières en Périgord (1) après plusieurs années de tractations avec le ministère de la Défense.

Récemment évoqué par Jean-Jacques Ratier, le maire de Sorges, devant ses collègues élus de la Communauté de communes des villages truffiers (2), ce projet semble en tout cas dans l’air du temps : « Il s’agirait d’installer un champ de panneaux photovoltaïques, qui permettent de transformer la lumière en électricité, comme il en existe déjà dans de nombreuses régions du monde, y compris en Europe du Nord », explique l’élu, qui voit là « une réelle opportunité de développement de tout un territoire ».

« Ni bruit ni fumée »

L’idée serait de n’utiliser que la partie centrale du terrain, compte tenu de son étendue, pour y installer les fameux panneaux solaires. Toute la couronne qui l’entoure serait consacrée aux différents projets liés à la protection de l’environnement qui ont motivé le rachat du site par les communes de Causses et Rivières. « La question de l’aspect visuel pourrait être réglée grâce à une ceinture végétale, assure Jean-Jacques Ratier. Qui plus est, ces installations ne produisent ni bruit, ni fumée et sont totalement neutres sur le plan écologique. »

Quel serait l’intérêt des communes concernées de voir s’installer un tel parc solaire sur leur territoire ? Pour le maire de Sorges, la réponse est évidente : « Ce serait un formidable moteur pour elles et pour tout ce secteur qui a tellement besoin de projets fédérateurs », estime-t-il. Et d’énumérer les retombées financières directes, grâce à la location du terrain et aux recettes fiscales, ou l’effet d’entraînement économique que cette infrastructure créerait autour de son activité : maintenance, services, commerce local, voire attractivité touristique.

Pour être mené à bien, un tel projet nécessiterait en tout cas l’engagement d’au moins trois acteurs principaux : l’État, des investisseurs et les collectivités locales. Du côté de l’État, la nouvelle préfète de la Dordogne connaît particulièrement bien le sujet puisque Béatrice Abollivier a été aux premières loges du plus grand projet de parc photovoltaïque en France, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence où elle était en poste jusqu’à la fin de l’an dernier.

Revente de l’électricité

Du côté des investisseurs, qui ne souhaitent pas encore se faire connaître, l’engagement financier que représente une telle opération est élevé (plusieurs dizaines de millions d’euros) mais les perspectives de rentabilité brillent au soleil, grâce à la revente de l’électricité produite. D’autant que la recherche scientifique a déjà considérablement accru le rendement des panneaux photovoltaïques…

Reste à convaincre les collectivités locales. Et c’est peut-être là que le dossier s’annonce le plus délicat. Car outre le fait que l’un des sports favoris, en Dordogne, est souvent de commencer par s’étriper pour finir par se mettre d’accord après quelques dizaines de mois de palabres, les logiques de compétitions politiques, voire de concurrences entre territoires, devront être surmontées si ce projet veut avoir une quelconque chance d’aboutir. Sans parler des inévitables opposants au projet qui ne manqueront pas de se faire entendre…

(1) Savignac-les-Églises, Saint-Vincent-sur-l’Isle, Cubjac, Mayac, Saint-Pantaly-d’Ans, Coulaures, Saint-Pantaly-d’Excideuil, Saint-Germain-des-Prés et Saint-Jory-las-Bloux. (2) Agonac, Cornille, Sarliac-sur-l’Isle, Sorges, Ligueux et Négrondes.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :