Les 30 ans de la Maison régionale de l’environnement de Lille

La Voix du Nord, Alicia Gaydier, le 19 janvier 2009

Emmanuelle Latouche : « La MRES a 30 ans, mais n’est pas une structure vieillissante »

Mercredi, la Maison régionale de l’environnement et des solidarités (MRES) fête ses 30 ans lors d’une journée de débats au Nouveau Siècle, à Lille. L’occasion pour Emmanuelle Latouche, directrice de la structure, de tirer quelques bilans.

> Comment va se dérouler la journée de mercredi ?

 « Il s’agira d’une journée festive, mais aussi studieuse. Nous allons expliquer ce que la MRES pense des grands sujets qui la concernent. La matinée sera consacrée aux thématiques du développement durable et de la solidarité. Et l’après-midi, on parlera du rôle des associations dans la cité.

Beaucoup de nos partenaires institutionnels seront présents : l’État, la Région, les villes et intercommunalités… Cela fait de cette journée un moment privilégié. » > Plus précisément, à quoi sert la MRES ?

« La MRES a été créée en 1978, dans les anciens bâtiments de la faculté de géologie. Elle s’appelait alors Maison de la nature et de l’environnement (MNE). Son objectif était de permettre aux associations de travailler dans de meilleures conditions. C’est toujours notre rôle premier. Un rôle de gestion technique de moyens mutualisés, avec la mise à disposition de salles, le prêt de matériel, etc., pour nos 110 associations adhérentes.

Mais nous avons aussi un rôle d’animation de projets interassociatifs. Nous publions par exemple tous les ans un catalogue qui recense plus de 400 sorties associatives et qui est distribué gratuitement dans les offices de tourisme de la région. L’objectif est de faire se croiser les regards… La MRES abrite des associations allant de la Ligue des droits de l’homme aux Défenseurs de grenouilles… Il n’est pas forcément naturel pour eux de travailler ensemble ! »

> La MRES dispose aussi d’un centre de documentation…

« Oui, il s’agit du Centre régional d’information et de documentation sur l’environnement (CRID). C’est là notre seconde mission : celle d’informer. Nous possédons un fonds de 15 000 références documentaires destiné au grand public, mais aussi aux professionnels. Ce centre de documentation a aussi contribué à la professionnalisation du milieu associatif. »

> Quel bilan la MRES tire-t-elle de ses 30 ans d’existence ?

« Il y a bien sûr un volet amertume. Malgré notre capacité de structuration et d’innovation, nous sommes toujours sur le fil du rasoir. Il nous est toujours difficile de boucler les fins de mois. C’est épuisant et les associations le vivent un peu comme un manque de reconnaissance. Pour autant, nos partenaires publics restent très motivés par le tissu associatif et continuent de nous subventionner. L’aspect positif, c’est que la MRES a su continuer à rester originale. Depuis quelques années, nous accueillons par exemple des acteurs culturels, soucieux de mettre du contenu dans leurs créations. Le militantisme évolue vers de nouvelles formes. Et la MRES sait accompagner ce changement. Nous avons 30 ans, mais nous ne sommes pas une structure vieillissante ! » •

> « Rendez-vous avec la MRES », mercredi de 9 h à 17 h, au Nouveau Siècle à Lille. Entrée gratuite sur inscription. Tél : 03 20 52 12 02. http://www.mres-asso.org

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :