Le traiteur qui devient bio et les menus « locavore »

metrofrance, Nadia Loddo, le 26 novembre 2008

Le traiteur qui devient bio

Economie et écologie se rencontrent dans la démarche de Cana Traiteur

Cana Traiteur présentait hier, au collège des Bernardins (Ve), la nouvelle gamme de buffets bio, qui a séduit la Ville de Paris.  

Des brochettes au saumon fumé et fenouil, des cuillères gourmandes à la parmentière d’agneau à la menthe, des blinis au haddoc aux lentilles, le tout agrémenté d’un champagne bio… Ce sont les délicates surprises qu’on a pu découvir lors du cocktail bio organisé par le traiteur Cana (anciennement La Table de Cana). Cette entreprise, basée à Antony et qui œuvre depuis 1985 pour la réinsertion de personnes en rupture avec le monde du travail, a annoncé mardi soir de nouveaux engagements.

Des clients friands de bio

Après le social, l’environnement devient la priorité de Cana Traiteur. Son directeur général, Denis Ogée, a expliqué que cette démarche ne découlait pas d’un “militantisme écologique forcené, mais d’un réalisme économique”.

Avec la hausse du prix du pétrole, le coût de la vaisselle en plastique et des denrées alimentaires qui viennent de loin augmente. Par ailleurs, les clients sont de plus en plus demandeurs de buffets composés de produits bio, avec un impact moindre sur l’environnement en termes de déchets, par exemple. 

Grâce à cette nouvelle dimension écologique, Cana Traiteur a remporté l’appel d’offres des services généraux de la mairie de Paris. Ce n’est pas un nouveau marché pour cette entreprise qui en est à son troisième contrat, la réinsertion étant déjà un critère de choix pour la mairie. Mais cette année, les exigences en matière environnementale ont été renforcées. “Ce contrat représente environ 25% de notre chiffre d’affaires”, souligne Patrick Carrié, en charge du développement du bio chez Cana.

Du bio à la cantine !

Préparer des buffets ou des repas 100% bio reste une tâche difficile en Ile-de-France, en raison du manque de fournisseurs. C’est pourquoi Cana a démarré mardi un groupe de travail visant à mettre en place une mutualisation d’achats avec d’autres structures intéressées, notamment la cantine de l’Ecole polytechnique et celle de la faculté d’Orsay. “En Ile-de-France, 50% du territoire est consacré à l’agriculture, mais il n’y a que 0,8% qui est cultivé en bio”, constate Morvan Salez, chercheur en physique et membre de ce groupe de ré­flexion. Cette initiative témoigne d’une demande croissante de produits bio et locaux qui mobilise de plus en plus d’acteurs.

« Menu “locavore” »

Après le succès du livre Le Régime des 100 miles au Canada début 2007, le mouvement des locavores a fait tache d’huile aux Etats-Unis et arrive en Europe. Le principe : manger uniquement des aliments qui proviennent d’un rayon de 160 km autour de chez soi. L’objectif : consommer des aliments qui ont un impact moindre sur l’environnement par leur proximité, ce qui permet d’économiser sur le transport, et qui favorisent l’économie locale. Ainsi, cinq restaurants parisiens du groupe Starwood Hotels proposent jusqu’au 19 décembre des menus 100% locales.

Les restaurants participants : L’Orénoc, le Montparnasse 25, Le jardin des cygnes, Les étoiles, le First.

Pour en savoir plus, sur les restaurants associés à la démarche 100% local, Starwood hotels vous donne rendez-vous sur le site : www.sortiedetable.fr/local

 

 

Une Réponse

  1. On ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué:
    il est facile de communiquer sur le bio mais, au pied du mur, pas de réel menu, pas de prix convenable.
    Le BIO tout comme l’insertion n’appartient pas au commercial, c’est une manière d’être et de croire, une éthique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :