Mettez-vous au Bio sans vous ruiner !

livenet.fr, le 2 septembre 2008, par Audrey

Environnement

Mettez-vous au Bio sans vous ruiner !

Pour en savoir plus sur le bio :

http://www.bio-aquitaine.com/

www.annuaire.agencebio.org

www.manger-bio.com

Je lis :« Manger bio, c’est pas cher » – France GUILLAIN. Ed. Jouvence « Manger bio, c’est pas du luxe » – Lylian LE GOFF. Ed. Terre Vivante

L’alimentation est au cœur du débat actuel sur la santé. Les produits « bio » sont synonymes de qualité nutritionnelle, mais aussi…de prix élevés ! Avec la baisse actuelle du pouvoir d’achat, on peut donc penser que manger « bio » est à réserver aux plus aisés financièrement. Pas du tout ! Il est possible de mieux manger et à prix doux…

Ce n’est plus à démontrer, la majorité des achats de produits bio sont motivés par la santé, même si le label AB ne certifie que le respect de l’environnement ! « Le bio c’est bien, mais c’est trop cher ! » estiment néanmoins plus de 85% des français. En effet, en ces temps de baisse du pouvoir d’achat, les produits bio, parfois plus de 30% plus chers que des produits « non bio » et font ainsi figures de produits de luxe.

Pourtant, les ventes continuent d’augmenter d’environ 10% par an car, en achetant malin, il est possible de manger bio de manière économique : Meilleure qualité, meilleure rentabilité ! Si on se borgne à une simple comparaison des prix entre produits bio et produits conventionnels, c’est sûr, le bio est désavantagé ! Mais, les produits bio ont heureusement d’autres avantages dont des atouts économiques. En premier lieu, il faut savoir qu’avec des produits bio, des portions plus petites suffisent, comme le montre l’exemple de la viande : une viande bio est moins gorgée d’eau et perd donc moins de volume à la cuisson. Le fait d’avoir des portions crues plus petites à acheter réduit en partie le surcoût lié au label bio. Ensuite, les produits bio nourrissent plus longtemps l’organisme, a l’instar des pâtes bio complètes ou semi-complètes, qui bien que plus chères à l’achat, sont digérées plus lentement assurant une diffusion progressive dans l’organisme. Cela retarde la sensation de faim et évite ainsi les petits grignotages souvent onéreux ! Enfin, de nombreux produits bio se conservent plus longtemps comme le pain bio, lui aussi plus cher que le classique, mais qui se conserve presque une semaine contre un jour pour une baguette classique. Cela empêche le gaspillage et donc favorise les économies ! Le bio, une nouvelle habitude alimentaire.

Si en allant faire vos courses vous souhaitez conserver le contenu d’un caddie traditionnel mais estampillé du logo AB, c’est sûr que l’addition sera salée ! Pour manger bio sans se ruiner, il faut commencer par un changement d’habitudes de consommation alimentaire. Là où se verra le principal changement, c’est au niveau de la place prépondérante que prennent les végétaux. En effet, dans une assiette bio, on consomme environ 80% de végétaux et 20% de produits animaux. Dans ces conditions, il devient plus facile de faire des économies que lorsque l’on consomme régulièrement des assiettes steak-frites. Afin de conserver les bénéfices d’une alimentation équilibrée et copieuse, n’oubliez pas de remplacer la viande et les sous-produits animaux (lait, fromage,…) par des associations de légumineuses et de céréales. Vous aurez ainsi un apport garanti en protéines, équivalentes à celles de la viande, mais avec en plus des nutriments tels que l’amidon, les vitamines diverses, des anti-oxydants,…De plus, les fibres présentes dans les végétaux préviennent le surpoids, le diabète, les maladies cardio-vasculaires et certains cancers. Pour bénéficier d’un cocktail bio vraiment complet, ajoutez à vos assiettes bio des fruits, des huiles (colza, olive,…). En suivant ces quelques règles, vous bénéficierez d’un atout santé non négligeable, mais vous réussirez surtout à réaliser des économies substantielles ! Bio moins cher ? Bio tout le temps ! Cela peut paraître absurde, pourtant il a été constaté que pour manger bio moins cher, il faut y avoir recours plus souvent ! Si on se base sur des achats effectués pour réaliser une quinzaine de repas, on constate que l’alimentation bio n’est pas globalement plus chère que l’alimentation traditionnelle. En effet, c’est la variété et l’alternance des menus qui permet d’amortir dans le temps le surcoût de la qualité des produits bio. Pour preuve de cette constatation : certains restaurants collectifs l’ont adopté avec succès : une meilleure alimentation sans surcoût ni pour l’établissement ni pour les clients ! Des astuces pour payer moins cher Comme pour tout dans notre système économique, il existe des astuces pour payer moins cher la filière du bio. Pour le démontrer, la chaîne de magasins Biocoop a mis en place l’opération « Bio, je peux ! » qui propose 80 produits bio de consommation courante à des prix équivalents à ceux conventionnels : riz, pâtes, semoule, huile d’olives, fromage, vin,…

D’autres magasins diététiques disposent également de produits en vrac (céréales, légumes, biscuits,…) qui sont moins chers puisque exempts de frais d’emballage. Mais ce sont malgré tout les grandes et moyennes surfaces qui réalisent aujourd’hui le plus gros volume de ventes de produits bio en France et ce à des prix très attractifs ! Contrepartie à cela, le nombre de produits proposé est 10 fois moins important que dans un magasin spécialisé. Pour profiter des bonnes affaires proposées dans les grandes surfaces, n’hésitez pas à en visiter le plus possible afin de réaliser des économies tout en variant un peu votre caddie. Dans certaines régions, des producteurs bio font également de la vente directe, ce qui peut être avantageux si vous en avez un proche de chez vous. Pour les trouver, surfer un peu sur le web, car de plus en plus de petits producteurs possèdent leur propre site internet ! Autre astuce maline : quand vous achetez des fruits et légumes, préférez ceux de saison toujours moins chers ! Quand votre supermarché propose des promotions, achetez en grande quantité ! Cuisinez ce que vous souhaitez et congelez ! Vous gagnerez en argent et en temps. Enfin, pour manger moins cher, apprenez à acheter moins de plats préparés, ou tout ce qui est prêt à l’emploi. Apprenez à faire votre propre pâte à tarte avec de la farine bio par exemple. Vous retrouverez le plaisir de pétrir la pâte et si vous avez des enfants, faîtes-les participer ! Un bon moyen de passer un moment complice avec eux tout en leur inculquant l’art des préparations culinaires de manière ludique !

Le label AB : Qu’est ce que c’est ?

En France, seul le logo AB certifie qu’un produit est bien issu de la filière bio. Vous pouvez donc avoir confiance, il n’y a pas de fraude possible. En effet, le producteur ou le transformateur fait l’objet d’un contrôle de la part d’organismes agrées par les pouvoirs publics français. Ces organismes certificateurs répondent eux-mêmes à des critères d’indépendance, d’impartialité et d’efficacité. Avec le label AB, pas de danger, vous pouvez acheter en toute sécurité pour votre santé et pour l’environnement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :